Overclocking du Core i7 980X : 4.37 GHz en air-cooling

Un dernier coup de chauffage, avant le printemps 53
GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980XAyant reçus une nouvelle carte mère X58 pour nos tests du Core i7 980X, nous avons décidé de commencer par le torturer un peu au niveau de l'overclocking.

Il faut dire que le modèle GA-X58A-UD7 que Gigabyte nous a fait parvenir semble plutôt bien équipé pour cela.

Ainsi, en plus des habituels points forts de la marque (composants Ultra Durable 3, connectique complète, dual BIOS...), on dispose d'un étage d'alimentation plus que complet et d'un système de dissipation qui se veut, lui aussi, plutôt massif.

Il sera d'ailleurs capable d'accueillir un système de watercooling, comme le propose déjà Asus depuis quelques années, et pourra être complété d'un dissipateur complémentaire, destiné à l'X58, connu pour être plutôt du genre... chaud bouillant.

GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980X GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980X

Livrée par défaut avec le BIOS F2, la carte ne reconnaissait pas notre Core i7 980X et ne voulait pas booter. Un problème que l'on retrouve systématiquement chez Intel, qui fait les choses de manière bien moins simple qu'AMD à ce niveau.

Nous avons donc du utiliser un autre processeur pour flasher notre carte avec un BIOS F6, qui fonctionnait, lui, parfaitement.

GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980X GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980X

Celui-ci n'apporte pas grand chose par rapport à d'autres modèles de la gamme, Gigabyte proposant un BIOS identique sur l'ensemble de sa gamme, ou presque.

Le refroidissement était assuré par un radiateur NH-U12P de Noctua, accompagné de deux ventilateurs NF-P12 de la marque.

GA-X58A-UD7 Overclocking Core i7 980X Corsaire TX 650

L'alimentation était un bloc 650 watts de chez Corsair (TX650TW ), alors que la mémoire était de la simple DDR-3 OCZ certifiée à 1600 MHz. Côté stockage, nous avons opté pour un RAID 0 (stripping) de Velociraptor de 300 Go. La carte graphique était une simple GeForce 210.

On remerciera aussi Cooler Master pour le prêt de ses tables de benchs, qui nous sont bien utiles pour éviter de nous perdre dans les câbles.

Modèle extrême oblige, nous avons dans un premier temps joué uniquement avec le coefficient multiplicateur, afin de nous simplifier la vie. Nous avons ainsi pu atteindre presque 4 GHz sans toucher la tension du CPU, qui est de 1.2 V par défaut.

En la faisant grimper à 1.408 V (Intel recommande de ne pas dépasser 1.45 V), soit un réglage de +0.25 V dans le BIOS, nous avons pu atteindre un coefficient de 33x, soit 4389 MHz, un gain de près de 30 %.

Overclocking Core i7 980X

 Nous avons vérifié la stabilité avec 30 minutes de test sous FFT-z puis trois lancements du test x264 HD Benchmark 3.15.

Ensuite, nous avons été voir du côté de la fréquence de base du processeur, que nous avons pu faire grimper à 168 MHz sans le moindre problème et sans toucher à la moindre tension. Avec un coefficient de 26x et la même tension de 1.408 V, nous sommes alors grimpés à 4368 MHz.

Overclocking Core i7 980X

La stabilité a été vérifiée de la même manière que précédemment.

Lors de ces différents essais, nous avons effectués plusieurs relevés de consommation et de performance, que voici réunis au sein du même tableau.

Core i7 980X Overclocking Tableau
 
Autant dire qu'avec de tels chiffres, la consommation de l'ensemble explose littéralement.
Par David Legrand Publiée le 18/03/2010 à 08:46
Publicité