S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

iPhone OS : la version 4.0 devrait bien apporter le multitâche

Pour du multi-tâche, il suffit parfois de lire les commentaires

Depuis la sortie de l’iPhone, le plus gros reproche qui a résisté aux différentes mises à jour du système interne est l’absence de multitâche. Certes dans le fond l’iPhone OS est capable de faire fonctionner plusieurs applications en même temps, sinon les utilisateurs ne recevraient pas leurs appels ou leurs SMS en utilisant Safari par exemple. La question est plutôt de savoir quand le système va-t-il supporter l’utilisation parallèle des applications tierces. Bonne nouvelle : la version 4.0 apparaît comme la candidate désignée.

iPhone 3GS photos

L’information vient d’AppleInsider, qui évoque une source interne (ce ne serait pas la première fois). L’iPhone OS 4.0 apporterait donc bien le support du multitâche pour les applications tierces. Actuellement, les développeurs n’ont pas le choix : soit ils acceptent que leur application se ferme complètement ou se mette en pause, soit ils utilisent le système de notifications en mode push. Ce dernier est un palliatif plus ou moins élégant qui a le mérite de rendre possible les alertes quand l’application est fermée.

La question du multitâche en pose une autre : celle des ressources disponibles. Faire fonctionner plusieurs applications tierces en parallèle va nécessairement consommer davantage de mémoire et de cycles processeur. Il faut donc que le téléphone puisse suivre. Aussi, il n’est pas dit que la mise à jour 4.0 du système soit réellement disponible pour tous les modèles du téléphone : elle pourrait être réservée aux modèle 3GS et ultérieurs, de même qu’à l’iPad.

Davantage de droits, davantage de risques ?

Certains usages du téléphone rendent particulièrement pénible l’absence de multitâche pour les applications tierces. Par exemple, l’écoute d’une web radio dans un navigateur, les clients de messagerie instantanée, etc. Le tout est donc de faire tomber les murs tout en gardant le contrôle et en faisant respecter des règles précises pour limiter les dangers représentés par les malwares. Davantage de droits pour les applications signifient davantage de pouvoir pour les logiciels malveillant.

Quid de l'autonomie ?

D’autres problèmes restent à éliminer. Il faudra par exemple à Apple trouver un moyen de basculer facilement entre les applications ouvertes, surtout que la firme s’était moquée à l’époque du gestionnaire des tâches de Windows Mobile. D’autre part, si l’utilisateur lance un nombre trop grand d’applications, les ressources vont rapidement diminuer au point de faire ralentir tout le téléphone. Ce sera particulièrement handicapant pour les jeux. La firme va donc devoir probablement réfléchir à des garde-fous, d’autant que l’autonomie en dépend également.

Enfin, Apple travaillerait également sur l’équivalent de la fonction Exposé pour l’iPhone. À la différence de Mac OS X toutefois, Exposé afficherait les écrans d’accueil pour aller rapidement vers une page particulière. Si tel est le cas, cette fonctionnalité serait clairement dédiée à ceux qui ont installé un grand nombre d’applications.
Source : AppleInsider
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 12/03/2010 à 09:13

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;