S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Un cheval de Troie dans le chargeur de batteries Energizer DUO USB

L'accu rie

C’est une première : dans un bulletin de sécurité, l’United States Computer Emergency Response Team (US-CERT) alerte de la présence d’un cheval de Troie dans la version Windows du logiciel accompagnant un chargeur de batterie Energizer.

energizer duo usb trojan cheval troie

L’Energizer Duo se connecte sur un port USB pour recharger des accus AAA ou AA. Il est équipé d’un logiciel pour gérer ces recharges. Et c’est en son sein que s’embarque le code malveillant. Ce code (analysé par Symantec) est de type backdoor, une porte dérobée, qui permet à un utilisateur distant via le port TCP 7777 d’envoyer ou d’importer voire d’exécuter des fichiers sur la machine faillible. Le trojan est dans le fichier Arucer.dll, enregistré dans le dossier System32. Ce fichier est appelé par UsbCharger.dll, un autre logiciel installé par Energizer Duo, via RunDLL32.exe. Pour faire bonne mesure, Arucer.dll modifie la base des registres pour s’exécuter à chaque démarrage de Windows.

energizer duo usb trojan cheval troie

Pour l’US CERT, la solution la plus simple consiste à désinstaller le logiciel du chargeur de batterie, procédure qui évitera le lancement d’Arucer.dll à chaque reboot. Le code deviendra une bombe sans système de mise à feu. Autre étape : effacer à la main Arucer.dll dans System32 voire bloquer le port 7777/TCP.  

Energizer a retiré de la vente ce produit – du moins aux Etats-Unis – et supprimé la possibilité de télécharger le logiciel piégé. Le spécialiste des batteries est en relation avec le CERT pour comprendre comment un tel code a pu s’insérer dans sa chaîne de conception ; 

Contactée, le service marketing d'Energizer France nous indique ne pas avoir entendu parler de cette problématique dans notre pays.

Il reste que c’est la première fois qu’un chargeur de batterie est ainsi vérolé. Voilà plusieurs années, lors d'une campagne promotionnelle, McDonald’s avait offert 10 000 lecteurs mp3. 10 chansons préchargées étaient en plus d’une variante de QQPass, un cheval de Troie amateur de mots de passe.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 08/03/2010 à 17:11

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;