S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Ballot screen : l'affichage des navigateurs est-il bien aléatoire ?

Internet Explorer souvent recalé ?

Durant des années, la Commission européenne et Microsoft se sont affrontés au sujet du choix des navigateurs dans Windows. Internet Explorer était accusé de profiter honteusement de la présence dominante du système d’exploitation pour faire exploser sa part de marché, le navigateur maison ayant dépassé les 90 % pendant un temps. Le contexte a beaucoup changé et Microsoft démarre cette semaine un test d’un écran de sélection qui affiche une série de butineurs en ordre aléatoire. Mais aléatoire jusqu’à quel degré ?

ballot screen

Le site DSL.Sk s’est penché sur la question et a utilisé pour cela le site BrowserChoice.eu, qui affiche la dernière version disponible de l’écran de sélection. Autrement dit, le même contenu que la fenêtre après installation de la mise à jour optionnelle sous Windows (pour ceux qui l’ont). Plus précisément, les testeurs ont chargé la page des dizaines de milliers de fois pour établir des moyennes de présentation. Voici les résultats obtenus :

ballot screen

Chaque colonne représente un emplacement parmi les cinq premiers, autrement dit les plus importants. La dernière colonne représente la place moyenne occupée par chaque navigateur à la fin du test. Et on peut le remarquer tout de suite : Internet Explorer n’est clairement pas avantagé.

En fait, dans plus de 50 % des cas, le butineur de Microsoft apparaît comme dernier choix, laissant donc le plus souvent une meilleure place aux autres produits. C’est Chrome qui semble le plus souvent tirer son épingle du jeu en apparaissant le plus souvent dans les trois premières colonnes. Nos confrères de TechCrunch s’interrogent en outre sur la « vraie » meilleure place : ne serait-ce pas plutôt la troisième ? En effet, le fait que le navigateur soit au centre de l’écran pourrait l’avantager davantage que la simple première place.

Et la situation n’est au final pas si facile, car les résultats changent en fonction du navigateur qui est utilisé pour afficher le fameux site BrowserChoice.eu. Chez DSL.sk, les moyennes obtenues avec Firefox ne sont pas les mêmes :

ballot screen

Mais là encore, même si les résultats changent, la répartition n’a rien de simple, et c’est Safari qui se retrouve le plus souvent en première place, mais également en dernière position. Quant à Internet Explorer, on le retrouve régulièrement parmi les trois premières places.

Quoi qu’il en soit, la mise à jour optionnelle commence à être disponible un peu partout pour la France, la Belgique et le Royaume-Uni. Plusieurs de nos lecteurs l’ont ainsi aperçu et/ou installé dans Windows Update :

ballot screen

Il s’agit bien d’une simple fenêtre Internet Explorer donnant le choix parmi douze navigateurs. L’intégration de Microsoft pour son système ne semble pas être ce qu’il y a de mieux. Ainsi, il faudra être obligatoirement en session administrateur pour avoir l’écran : les simples comptes utilisateurs n’afficheront rien, même si la mise à jour est installée, y compris sous Windows 7. Cliquer sur l’un des boutons « Installer » ne fait que lancer une procédure classique, comme si le fichier avait été téléchargé depuis Internet Explorer et installé manuellement. On aurait préféré une vraie application capable de réaliser des installations silencieuses.

ballot screen ballot screen

ballot screen
Source : TechCrunch
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 24/02/2010 à 10:17

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;