Découvrez les futures fonctionnalités de Google Maps

Bientôt de nouvelles perspectives dans Maps ? 51
Google vient de lancer son Maps Labs, sorte de pépinière où chacun peut tester de nouvelles fonctionnalités non encore prêtes pour un lancement grand public. « Celles-ci sont susceptibles d'être modifiées ou supprimées à tout moment et pourront être instables » prévient Google. En visitant de temps à autre la page officielle, on peut ainsi explorer les futurs développements du service de cartographie en ligne. Actuellement dans les éprouvettes, on trouve notamment :

Glisser-zoomer : cliquez sur le bouton Glisser-zoomer, tracez un carré sur la carte, puis zoomez.

Images aériennes
: qui permet d’ajouter ou voir des images aériennes au plan et donc bénéficier d'une nouvelle perspective, à la manière de Live Search Maps de Microsoft. « Pour le moment, les images aériennes sont uniquement disponibles dans certaines zones géographiques. Toutefois, nous en ajoutons régulièrement de nouvelles. »

google image aérienne photo maps

Jeu "Où dans le monde"
: petit jeu permettant de tester ses connaissances en géographie mondiale (il faut deviner le nom du pays à partir d’une image satellite).

Plans rotatifs
: « Pourquoi le nord devrait-il toujours se trouver en haut ? Ajoutez des plans rotatifs et donnez à l'est, l'ouest et le sud toutes leurs chances d'apparaître également en haut des cartes/ »

Info-bulle LatLng
: affiche une info-bulle à côté du curseur de la souris indiquant les coordonnées de latitude et de longitude correspondantes à l'emplacement du curseur. 

Zoom intelligent : évite d'obtenir un message du type "Aucune image disponible à cette échelle" quand l’utilisateur demande un zoom trop important.

D’autres fonctionnalités seront ajoutées au fil du temps sur cette page.
Publiée le 15/02/2010 à 09:15
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef Droit, LCEN, copie privée, terrorisme, données personnelles, surveillance, vie privée, et toutes ces choses...

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €