S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Google lance son outil de réseau social Buzz intégré à Gmail

Un de plus

Google a, comme prévu, annoncé hier soir son nouveau service qui vient rejoindre une palette déjà bien complète. Le nouveau venu est orienté vers le social et vient prendre place dans Gmail, selon un angle particulier qui ne devrait pas perturber les habitués du domaine. Voici une présentation de Google Buzz, un nom qui n’a bien sûr pas été choisi au hasard.

 google buzz

Google Buzz fait donc partie de Gmail et permet, dans les grandes lignes, de suivre l’activité des contacts les plus souvent utilisés. Comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessus, il suffit d’aller chercher l’étiquette « Buzz » dans la colonne de gauche de Gmail, puis d’activer la fonctionnalité. À partir de là, la présentation et l’intérêt de Buzz ne sont pas sans rappeler Facebook.


Il faut dire que Google a eu le temps d’observer ce que faisaient les autres sociétés pour s’inspirer et mettre ainsi en avant un service reprenant divers ingrédients piochés à droite et à gauche. On peut ainsi publier et changer un statut, une fonction devenue basique, « Aimer » une publication d’un contact, comme Facebook, publier des liens, des photos, des vidéos comme sur de nombreux services, et faire du relais de contacts, comme sur Twitter.

À la différence cependant des autres réseaux, Google Buzz se propose de vous construire automatiquement le maillage de contacts qui va vous entourer. Comment ? En réunissant ceux avec qui vous échangez le plus, la liste pouvant grandir en fonction des personnes que vous contactez. En outre, une même personne citée à plusieurs reprises par vous ou un de vos contacts pourrait également se retrouver ajoutée de cette manière. Mais ces ajouts ne sont que des suggestions : l’utilisateur contrôle toujours l’inclusion ou pas dans la liste. En outre, chacun de ces choix renseigne le service sur la manière dont vous acceptez les suggestions, ce qui permet une adaptation du moteur.

Dans les informations que l’on peut partager, on retrouve l’inévitable texte, mais également des photos, qui peuvent venir de Picasa ou de Flickr, des vidéos venant de YouTube, ou encore des flux d’actualités. Ces derniers peuvent être aux formats Atom, RSS ou encore OAuth. De plus, les utilisateurs peuvent intégrer du contenu directement repris depuis Google Reader.

Google Buzz est une plateforme à part, liée à quelques services, mais on sait que la firme continue à travailler dessus pour augmenter le nombre de possibilités. Tous les comptes Gmail n’ont pas encore reçu la modification, et certains devront donc attendre avant de pouvoir participer au nouveau service.

On peut se demander toutefois si Buzz aura un énorme succès. Premièrement, il faut passer obligatoirement par Gmail. Ensuite, les utilisateurs peuvent considérer que donner encore plus d’informations à Google serait un problème. Enfin, beaucoup risquent de se dire qu’il s’agit encore d’un réseau social de plus. Il faudra donc voir comment Google améliore son service et si ce dernier sera suffisamment intéressant pour plaire à un maximum de personnes.
Source : Google
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 10/02/2010 à 10:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;