Anandtech nous en apprend un peu plus sur l'Optimus de NVIDIA

Finalement, une bonne surprise ? 14
Suite à l'annonce de la technologie Optimus par NVIDIA, Anandtech a publié un dossier plutôt complet sur cette technologie, revenant sur l'historique du « switchable graphics », selon le caméléon.

NVIDIA Optimus NVIDIA Optimus

On apprend ainsi qu'Optimus est bel et bien pensé pour fonctionner de pair avec les nouveaux processeurs d'Intel intégrant une partie graphique, que ce soit sur la même puce (Atom Pineview) ou au sein du même packaging (Core i3/i5 Arrandale).

ION 2 (qui ne sera qu'une GeForce 210 accompagnant un Atom Pineview) devrait donc aussi permettre un tel fonctionnement, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Les processeurs d'AMD, qui utilise sa propre technologie (équivalente, grosso modo, à celle utilisée par NVIDIA pour sa génération précédente) pour ses Mobility Radeon HD, ne semblent pas au programme.

NVIDIA Optimus NVIDIA Optimus

Autre point INtéressant : contrairement à ce que laisse penser le site de NVIDIA qui évoque la technologie, le travail du caméléon semble avoir été relativement important.

Tout d'abord en terme d'intégration à ses GPU (les GeForce 200 et 300 sont concernées), mais aussi et surtout, en terme de développement logiciel.

NVIDIA Optimus NVIDIA Optimus

En effet, si la partie matérielle des technologies « switchable graphics » est toujours une bonne partie du travail, les différents constructeurs nous ont toujours fait part de la nécessité d'avoir une partie logicielle parfaitement adaptée.

Ainsi, avec sa troisième génération, désormais connue sous le nom de code Optimus, NVIDIA a décidé de travailler sur le coût de la solution pour les intégrateurs, ainsi que sur la transparence de l'utilisation pour le client final.

NVIDIA Optimus NVIDIA Optimus

En effet, si avec la première génération un reboot était nécessaire, ce n'était plus le cas avec les produits de la seconde génération (excepté les MacBook).

Néanmoins, quelques problèmes subsistaient tels que le temps de « switch » qui était toujours de 5 à 10 secondes, et le fait que certaines applications qui accédaient à la mémoire graphique étaient bloquantes.

Des points que NVIDIA a cherché à améliorer et qui sont, selon nos confrères définitivement réglés.

NVIDIA Optimus NVIDIA Optimus

Malheureusement, comme l'on pouvait s'y attendre, le fonctionnement du système repose principalement sur la partie logicielle, et donc sur les pilotes. Il faudra donc voir ce que donnent les portables compatibles sous Linux et avec un vieil OS tel que Windows XP.

Ensuite, pour résoudre le problème du support ou non de telle ou telle application, NVIDIA a introduit un système de profils permettant de savoir si le GPU peut être utile ou pas à l'utilisateur, ou si ce dernier doit se contenter de la partie graphique intégrée.

La mise à jour de ces profils sera automatique et l'utilisateur pourra lui-même rajouter ses propres profils.

NVIDIA Optimus 

Comme nous le disions dans notre actualité précédente, Optimus est pour l'instant réservé à quelques portables Asus mais NVIDIA semble indiquer que de nombreux intégrateurs proposeront des modèles exploitant sa technologie.

Reste maintenant à attendre que ces produits arrivent sur le marché, que l'on puisse juger du bon fonctionnement, ou non, de cette technologie qui se veut pleine de promesses.

Vous trouverez la présentation officielle de la technologie Optimus à cette adresse.

Par David Legrand Publiée le 09/02/2010 à 16:37
Publicité