Windows 8 pourrait arriver dès juillet 2011

Pas le temps de souffler 62
Chris Green est un responsable travaillant chez Microsoft. Il a publié dans le courant du mois de décembre un fichier PDF qui est passé relativement inaperçu alors qu’il contient des informations potentiellement importantes.

win8

Il s’agit en effet de diagrammes de Gantt représentant les cycles de support des principaux logiciels de Microsoft. Windows, Office, produits serveurs tels que SQL Server : ils sont tous là, affichés sous la forme d’un résumé. Ce qui devient beaucoup plus intéressant, c’est que Green fournit les valeurs estimatives pour plusieurs produits qui ne sont pas encore sortis, et pour cause.

Windows 8 et Windows Server 2012 sont présents dans la liste. Les dates de support estimées commencent ainsi :

Windows 8

  • Support normal : du 1er juillet 2011 au 1er juillet 2016
  • Support étendu : du 1er juillet 2016 au 1er juillet 2021

Windows Server 2012

  • Support normal : du 2 juillet 2012 au 30 juin 2017
  • Support étendu : du 3 juillet 2017 au 1er juillet 2022
En dépit de jonctions étranges dans les périodes de support sur Windows Server 2012, les dates apparaissent comme réalistes, car elles correspondent à une fourchette d’environ deux à trois ans après les sorties des versions précédentes.

Par contre, Windows Server 2008 R2 était sorti en même temps que Windows 7, Microsoft présentant un « couple » conçu pour fonctionner tel quel. Dans le cas de Server 2012, la date de sortie serait postérieure d’un an à celle de Windows 8, ce qui signifierait un cycle de développement de trois ans. Est-ce étonnant ? Pas vraiment :
  • Windows NT 4.0 Server : août 1996
  • Windows 2000 Server : février 2000
  • Windows Server 2003 : avril 2003
  • Windows Server 2003 R2 : décembre 2005
  • Windows Server 2008 : février 2008
  • Windows Server 2008 R2 : juillet 2009
Le plus grand écart constaté entre deux versions se trouve entre Windows NT 4.0 et Windows 2000, trois ans ne sont donc pas un problème.

Le simple fait qu’il existe un an de différence entre la sortie de la version client et celle de la version serveur donne des informations. De très nombreuses rumeurs tournent autour du prochain Windows, parmi lesquelles un changement radical autour du noyau (NT 8.0), un recul de Win32, une focalisation sur l’environnement .NET et des modifications importantes de l’interface. Une forte utilisation de Silverlight reste également possible. La version Server pourrait porter en elle-même des nouveautés particulières, non pas sur ses fonctionnalités (forcément différentes de par son rôle), mais sur son architecture.

Mais le tableau soulève ses propres interrogations. La date devrait faire référence à celle de commercialisation, comme toutes les autres qui sont données. Or, si on part sur une arrivée commerciale en juillet 2011, cela signifie une RTM deux à trois mois avant, donc en avril/mai. L’arrivée du prochain Windows dans 15 mois ? Cela semble court, d’autant qu’une bêta devrait forcément être publiée, au plus tard fin 2010.

Si tel est le cas, les deux ans en eux-mêmes ne signifient pas grand-chose, car divers signes montrent que Microsoft travaille sur certains éléments depuis beaucoup plus longtemps. Pour autant, Windows 8 est une version majeure, censée introduire des changements importants. Deux ans sont-ils une période crédible ? Il faudra attendre, mais les estimations du tableau sont données par un responsable de Microsoft, ce qui leur donne un certain poids.

Actuellement, deux visions principales se font face sur la manière dont Windows 8 fera évoluer la plateforme. Les indices s’accordent de manière différente selon l’une ou l’autre. La première est une évolution en douceur, la même que dans Windows 7. MinWin (système minimal indépendant) n’a pas été créé pour rien. Les API continueraient à évoluer de la même manière que Direct2D : un compromis entre Win32 et .NET. La seconde est davantage orientée sur une cassure, comme l’arrivée de l’exécution native du code .NET, le cloisonnement de Win32 dans une machine virtuelle, etc.

Le temps nous donnera la réponse, car ce tableau est probablement un résumé des dates ciblées en interne par le géant. Il faut signaler en outre que Chris Greene a annoncé le 12 janvier qu'il allait quitter Microsoft. Nous essaierons donc de creuser la question.


PS : remerciements particuliers à Charon qui a découvert le document PDF, et à Link385 pour des informations complémentaires.
Publiée le 28/01/2010 à 17:05 - Source : Ma-Config
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité