S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Extensions et synchronisation au menu de Chrome 4 pour Windows

Linux et Mac OS X ? Plus tard, comme d’habitude

Chrome est actuellement le navigateur dont les versions progressent le plus rapidement. Travail acharné de Google ou simple argument marketing ? La vérité est probablement située entre les deux comme en témoigne cette nouvelle version 4.0 disponible seulement pour Windows à ce jour.

L'annonce officielle de Google sur son blog lance un titre ravageur « 1500 nouvelles fonctionnalités pour Chrome ». Par fonctionnalités, il faut traduire en fait qu’il s’agit de 1500 extensions prêtes à l’utilisation. Pour être précis, il n’y que deux réels ajouts importants : les extensions et la synchronisation des favoris.

Les extensions

Les extensions tout d’abord représentent précisément la même chose que sous Firefox : ce sont des modules qui viennent enrichir ou ajouter des fonctionnalités. On y retrouve de nombreuses créations que l’on connaissait chez Mozilla, les auteurs ayant choisi de diversifier leurs activités. Si vous cherchez un moyen d’être alerté de la réception d’un courrier dans Gmail ou si vous souhaitez prendre une capture de la page Web que vous visitez, vous trouverez vite bonheur.

chrome extensions

Pour afficher les extensions, il faut cliquer sur le menu en forme de clé anglaise puis sur « Extensions » :

chrome extensions 

Vous y trouvez toutes celles qui sont installées, ainsi qu’un lien vous menant vers d’autres choix. Pour ajouter des extensions, cliquez sur son nom, puis sur le bouton « Installer » qui apparaît ensuite. Une confirmation vérifiera votre choix pour valider la mise en place de l’extension. Il n’y a pas de redémarrage du navigateur.

chrome extensions 

La synchronisation

Côté synchronisation des favoris, un compte Google sera obligatoire. Toute personne ayant un compte Gmail sera en fait déjà équipée. La fonction de synchronisation se trouve elle aussi dans le menu en forme de clé anglaise. Une fenêtre vous demandera de vous identifier :

chrome extensions 

Une fois authentifié, l’utilisateur pourra avoir plusieurs cas, selon que c’est sa première utilisation du service ou pas. Si c’est le cas, les favoris seront simplement envoyés sur le serveur. Sinon, Chrome lui proposera de fusionner les favoris. On notera que cette possibilité risque de ne pas forcément arranger tout le monde. Les options d’écrasement côté client ou côté serveur ne sont pas disponibles.

D'autres nouveautés

Extensions et syncronisation ne sont pas les seules nouveautés puisque Google revient sur son terrain fétiche : l’amélioration des performances. Ajoutons enfin le support de quelques nouveaux éléments du HTML 5 comme LocalStorage, l’API Database ou les WebSockets.

Google Chrome 4.0 pour Windows peut être téléchargé depuis son site officiel. Pour Linux et Mac OS X, la firme précise que les fonctionnalités seront ajoutées très prochainement dans les bêtas.


PS : merci à tous les lecteurs qui nous ont envoyé des courriers à ce sujet.
Source : Google
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 26/01/2010 à 10:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;