Finance : AMD revient dans le vert !

Attention, y'a un piège 54
Après Google, passons à son opposé financier, à savoir AMD. Après 12 trimestres consécutifs de pertes, soit trois années complètes, le concurrent d’Intel et de NVIDIA vient d’annoncer des bénéfices très importants.

Un bénéfice faussé


AMD NVIDIA BDA Blu-Ray 3DLe renouveau pour AMD ? Pas vraiment. En effet, AMD affiche pour son dernier trimestre 2009 un bénéfice net d’1,178 milliard de dollars. Sachant qu’Intel lui a versé précisément 1,242 milliard de dollars pour que cessent leurs éternelles oppositions judiciaires… Rien n’est donc joué pour AMD, qui pourrait bien renouer avec les pertes dès le trimestre prochain.

Malgré ce « faux » bénéfice, AMD affiche tout de même quelques réjouissances. Tout d’abord, un chiffre d’affaires en hausse de 18 % sur trois mois, et surtout de 42 % en un an, pour un total d’1,646 milliard de dollars lors du dernier trimestre 2009. Sa marge brute a d’ailleurs atteint 45 % ce trimestre, contre 23 % fin 2008…

Une année 2009 tout de même difficile...


Seul bémol, AMD a cumulé en 2009 un chiffre d’affaires inférieur à celui de 2008, avec 5,403 milliards de dollars contre 5,808 milliards. Un bémol compensé en 2009 par un bénéfice de 304 millions de dollars, à confronter aux 3,129 milliards de dollars de pertes en 2008…

Pour le premier trimestre 2010, AMD prévoit une légère baisse de son chiffre d’affaires par rapport au dernier trimestre 2009. Une diminution saisonnière tout ce qu’il y a de plus normal. Quant à d’éventuels bénéfices ou pertes, AMD ne donne aucun indice à ce sujet.

...malgré d'excellentes ventes


Enfin, AMD se vante d’avoir livré plus de deux millions de cartes graphiques DirectX 11 en trois mois. Ses ventes de microprocesseurs sont d'ailleurs toutes en hausse, même si aucune précision n'est donnée. 
Publiée le 22/01/2010 à 10:25 - Source : A aime D
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité