S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Un cadre réglementaire pour la mutualisation de la fibre optique

Fibre ou mourir

Selon l’Expansion, François Fillon va solliciter de l’ARCEP et l’autorité de la concurrence, un cadre réglementaire sur le déploiement de la fibre optique, du moins pour les zones moyennement denses.

fibre optique gpon france telecom orange

L'annonce interviendra cet après-midi. Le premier ministre doit effectuer un déplacement en Île-de-France sur le thème du très haut débit et l’économie numérique. À l’occasion, seront annoncées les différentes modalités du plan fibre du gouvernement : selon ce chapitre du grand emprunt, l’objectif sera de fournir aux Français une connexion Internet à très haut débit dans les dix prochaines années.

Ce plan sera cofinancé par l’État, mais également par les opérateurs privés. Problème : « Orange refusait jusqu'ici de créer un réseau commun, préférant déployer son réseau seul » note l’Expansion. Du coup, la crainte est aujourd’hui de voir Orange se constituer un monopole dans les zones peu denses, avancent nos confrères.

C’est dans la perspective de désamorcer ce dossier et à quelques encablures de l’annonce du plan fibre qu’Orange a annoncé vendredi un accord surprise avec SFR : l’opérateur y a fait finalement le choix de la mutualisation, du moins dans le cadre de deux villes, Bondy et Palaiseau, et en guise de test limité dans le temps. SFR s’occupera de Bondy, Orange de Palaiseau. La mutualisation concernera des grappes de 100 à 1 000 logements et chaque abonné aura le choix du fournisseur d’accès fibre. Une structure commune devrait être fondée autour des deux acteurs. Restera à attendre la position de Free, attentive aux annonces de cet après-midi.
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Google+

Publiée le 18/01/2010 à 10:33

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;