Mozilla annule Firefox 3.7 et casse le rythme de développement

Des nouveautés plus petites, mais plus régulières 89
Mise à jour : la Release Candidate 2 de Firefox 3.6 est disponible depuis la page des téléchargements.



Récemment, Mozilla a lancé
la Release Candidate 1 de Firefox 3.6. La version majeure suivante, estampillée 3.7, était prévue pour amener de gros changements internes dans le navigateur : avec notamment l’implémentation d’Electrolysys, elle compte diviser le fonctionnement de Firefox en autant de processus qu’il y aurait d’onglets. Au lieu de ça, Mozilla a revu tout le plan de développement de son produit en annulant la version 3.7.

Pourquoi ? Parce que les développeurs préfèrent finalement le crédo du « Lancer des versions plus petites, plus souvent ». Du coup, si l’on prend Firefox 3.7, on peut se représenter la chose comme une explosion dont les morceaux représentent désormais des jalons dans l’avancée du navigateur. Côté utilisateurs, on doit donc s'attendre à voir arriver de nouvelles fonctionnalités beaucoup plus régulièrement.


firefox
Des nouveautés plus régulières pour Firefox

Mike Beltzner, qui dirige le développement de Firefox, a indiqué à Computer World que le cycle de développement allait donc passer du standard « 4 à 6 mois » à une fourchette nettement plus courte : 4 à 6 semaines. Sous quelle forme cela va-t-il se présenter ? Nous en avons eu un aperçu la semaine dernière lorsque Lorentz a été évoquée : cette future version 3.6.5 sera l’un des fameux jalons.

Lorentz doit mettre en place les premières bases d’Electrolysis en s’attaquant à l’isolation des plug-ins dans des processus séparés. Conséquence, si un desdites plug-ins vient à planter, il n’entrainera pas le navigateur avec lui. Mike Beltzner a indiqué à ce sujet que Flash était de loin le plug-in le plus à même de provoquer ce genre de problème.

Pourquoi ce changement finalement ? Le responsable explique que la création de Firefox 3.6 a pris du retard et que les développeurs ont pu déterminer un certain nombre de points et de facteurs qui avaient participé à ce délai. Ils ont décidé d’avancer par étapes plus courtes, mais plus régulières, pour éviter les longues phases de bêta test et l’arrivée d’un trop grand nombre de nouveautés à vérifier.

Firefox 3.6 va donc sortir normalement à la fin du mois, mais on sait déjà qu’il y aura une nouvelle Release Candidate. Mike Beltzner a précisé en effet que les tests avançaient bien et que des bugs étaient en cours de correction, y compris certains capables de bloquer la sortie de la version finale. Après cette dernière, une série de mises à jour nouvelles fera son apparition. Elles ne seront plus ni de simples groupes de correctifs de sécurité, ni des versions majeures.

Il restera bien sûr les grandes versions qui représentent des étapes importantes dans le processus de création. La version 4.0 reste toujours en place dans le planning, avec notamment son renouvellement de l’interface. Mozilla va simplement procéder par petits bonds successifs pour y arriver.

En attendant, Firefox 3.6 est maintenant proche, et on rappellera au passage les améliorations mises sur le tapis :
  • L’inclusion des Personas, aussi appelés « thèmes légers ». Ils permettent de changer quelques éléments de l’interface sans pour autant redémarrer le navigateur.
  • Firefox 3.6 peut maintenant avertir lorsque des plug-ins (à ne pas confondre avec les extensions) sont périmés.
  • Les vidéos passant par la balise HTML du même nom pourront être affichées en plein écran
  • Le support des polices WOFF
  • Meilleures performances pour le JavaScript
  • Meilleure réactivité générale du navigateur et meilleur temps de démarrage
  • Un meilleur support des CSS, DOM et balises HTML 5
Publiée le 18/01/2010 à 09:35 - Source : Computer World
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité