Affaire Google : « L’Internet chinois est ouvert » selon la Chine

Rester à définir le mot ouvert 70
Après le blocage de googleblog.blogspot.com et le filtrage de Google.cn auprès de certains internautes locaux, la Chine a répondu officiellement hier, par la voix de Jiang Yu, porte-parole du ministre des affaires étrangères chinois. Selon cette personne, dont China.org.cn s’est fait l’écho, la Chine encourage le développement du Net.

La fenêtre du Net chinois est ouverte (avec des barreaux)

« L’Internet chinois est ouvert » a ainsi affirmé sans rire Jiang Yu. « La Chine essaie de créer un environnement favorable pour Internet. (…) La Chine se félicite que les entreprises internet étrangères puissent faire des affaires en Chine, tant qu’elles se conforment aux lois du pays. »

Quant aux cyber-attaques dont Google et d’autres sociétés ont été victimes ces derniers temps, la porte-parole précise à nouveau : « La loi chinoise interdit les cyber-crimes, dont les attaques de pirates ».

Google a récemment annoncé que s’il devait quitter la Chine, seul le moteur de recherche sera concerné. Les autres services, non sujet à la censure, devraient donc subsister. Cela demande néanmoins quelques précisions.
Publiée le 15/01/2010 à 09:30 - Source : China.org.cn
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité