Affaire Google/Chine : Yahoo! et Microsoft s'expriment

Google va-t-il partir à pied par la Chine ? 44
L’affaire entre Google et la Chine n’a pour le moment pas eu de conséquences palpables sur les autres sociétés (hormis quelques soubresauts en bourse), mais les commentaires se multiplient ces dernières heures.

Microsoft n'a pas été victime des cyber-attaques

Yahoo bourde Chine Tiananmen JO BeijingLa Chine a rapidement réagi, mais de manière non officielle, en affirmant anonymement à Chine Nouvelle vouloir attendre d’en savoir plus sur les intentions de Google.

Microsoft, dont le moteur de recherche Bing a ouvert une antenne en Chine il y a quelques mois, a pour sa part précisé qu’il n’avait pas été victime de cyber-attaques, contrairement à Google et une vingtaine d’autres sociétés. Aucun commentaire par contre sur le possible retrait de Google de la Chine, ni sur une quelconque levée de censure.

Yahoo! soutient Google, mais pas un mot sur la censure

Enfin, Yahoo! a de son côté déclaré au Wall Street Journal qu’il soutenait Google, non pas sur le fait de lever la censure ou de quitter la Chine, mais vis-à-vis des cyber-attaques qui ont touché Google et ses clients Gmail.

Yahoo! n’a cependant pas mentionné s’il avait été ou non victime des attaques ces derniers temps. « Yahoo! ne divulgue généralement pas ce type d'information, mais nous prenons la sécurité très au sérieux et nous prenons les mesures appropriées en cas de violation, de n'importe quel type que ce soit » a ainsi commenté un porte-parole de Yahoo!.

« Nous condamnons toute tentative d'infiltration dans les réseaux d'entreprises en vue d’obtenir des informations sur les utilisateurs. (…) Nous sommes alignés sur Google sur le fait que ces genres d'attaques sont profondément dérangeants et croyons fortement que la violation de la vie privée des utilisateurs est quelque chose auquel les pionniers d'Internet (NDLR : comme Yahoo! donc) doivent tous s’opposer. »

Très critiqués ces dernières années pour le traitement de leurs propres utilisateurs (rétentions de logs de recherche de plusieurs années, lecture des emails par des robots à des fins publicitaires, etc.), les moteurs de recherche se veulent désormais être les porte-drapeaux des Internautes.

Yahoo!, une certaine histoire avec la Chine

Yahoo! s’est pourtant maintes fois illustré dans le passé de façon négative sur le sujet. En 2008, les actionnaires de Yahoo! ont balayé d’un geste deux propositions importantes : l’une sur la censure, l’autre sur les Droits de l’Homme… En 2007, une mère d’un journaliste chinois, mis en prison « grâce » à des informations fournies par Yahoo! China, porta plainte contre Yahoo!. Enfin, en 2006, Reporters Sans Frontières testa à cette époque les différents moteurs de recherche présents en Chine : Yahoo! gagna haut la main les tests d’autocensure, devançant Google, mais aussi Baidu…

Désormais peu présente en Chine - Baidu et Google écrasent le marché de la recherche, ses parts dans Alibaba se sont réduites, et Bing prendra bientôt le relais dans la recherche - Yahoo! est dans une position assez différente de Google. Son pouvoir en Chine est sans comparaison. Néanmoins, un commentaire de sa part sur la censure et un possible retrait de Google aurait été apprécié. Peut-être plus tard ?

Google Chine gerbes fleurs 
Photo de Jason Lee, pour Reuters.

Enfin, comme vous pouvez le voir ci-dessus, des gerbes de fleurs ont été déposées sur l’enseigne chinoise de Google. Tout un symbole.
Publiée le 14/01/2010 à 09:57
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité