Tablette Apple : Orange UK invente une erreur de traduction

Une erreur de traduction ? « LOL » 120
C’était hier : une interview de Stéphane Richard, numéro 2 de France Télécom et futur patron de la société, avait révélé l’arrivée de la tablette d’Apple pour la fin du mois. On y apprenait qu’elle disposait d’une webcam frontale pour la vidéoconférence ainsi que le support des réseaux téléphoniques mobiles.


Jean Pierre Elkabbach: « Selon l’hebdomadaire Le Point, dans quelques jours votre partenaire Apple va lancer une Tablette dotée d’une Webcam »

Stéphane Richard: « Oui »

Jean Pierre Elkabbach: « Est-ce que les usagers d’Orange en bénéficieront aussi »

Stéphane Richard: « Bien sûr! Ils en bénéficieront d’autant plus facilement qu’avec la webcam on pourra en effet se transmettre de l’image en temps réel. On va moderniser en quelque sorte ce visiophone qu’on a connu il y a quelques années, et que là aussi, la taille du réseau et la qualité du réseau que nous avons mis en place au service des Français permettra à ces nouveaux usages de se développer partout. »

Mais l’interview d’Europe 1 a été suivie peu de temps après par l’intervention d’Orange Royaume-Uni, à travers un communiqué indiquant au sujet des propos de Stéphane Richard : « Quelques commentaires pris en dehors de leur contexte, puis traduits en anglais ». Ce communiqué visait directement la blogosphère anglaise, enflammée par les propos du responsable de France Telecom.

Sauf que… la chose sera difficilement explicable en France, à moins qu’Orange vienne nous parler d’erreur de traduction du français vers le français. Cette intervention de la filiale anglaise semble indiquer que les propos de Stéphane Richard sont sortis du cadre prévu par le duo formé avec Apple.
Publiée le 12/01/2010 à 12:47 - Source : The Guardian
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité