FTTH : Orange sera présent dans tous les départements d'ici 2015

'tain, cinq ans 90
Didier Lombard a été interviewé hier par notre confrère des Echos. De la fibre optique à la consommation du Web sur mobile, en passant par le succès incroyable de l’iPhone et le fameux (et mauvais) terme « illimité » abusivement utilisé dans les abonnements mobiles, de nombreux sujets ont été abordés.

L’iPhone dépendance

iPhone 3GS photosSelon l’actuel patron de France Télécom (Orange), le téléphone d’Apple a représenté pas moins de 77 % des ventes d’appareils mobiles chez Orange pour la période de Noël. Un pourcentage astronomique pour un appareil pourtant assez coûteux lorsqu’il est vendu nu, ou nécessitant un abonnement onéreux. Mais l'opérateur avait lancé pour les fêtes une grande braderie : le modèle 3G 8 Go était vendu à 19 euros, tandis que le 3GS 16 Go était proposé à 59 euros.

Face à ces niveaux de ventes incroyables, Orange, ainsi que les autres opérateurs, pourraient bien être dépendants d’Apple. On se souvient d’ailleurs que le premier contrat liant la Pomme à Orange avait été très critiqué.

« Ce qui pose problème, c'est le « monopole » de l'iPhone » a commenté Didier Lombard. « Pourquoi croyez-vous qu'on a fait l'Orange Application Shop et que l'on vend des « Google phones » ? » a-t-il répliqué. « En tout cas, nous ne sommes pas à la merci d'Apple » a-t-il affirmé. Avec conviction ? L’écrit ne peut nous le dire…

Quoi qu’il en soit, l’essor de l’iPhone et des Smartphones en général ont eu des conséquences très importantes sur le niveau de consommation des débits, et ce partout dans le monde. « En un an, la consommation de débit a été multipliée par 2,6 en France, 3,6 au Royaume-Uni, 3,2 en Belgique, 3,3 en Suisse, et même par 2 en Roumanie pourtant en récession » a ainsi expliqué le futur ex-patron de France Télécom. Et l’année 2010 devrait être du même acabit selon lui.

La fibre « un peu » partout en France en 2015

Concernant le sujet brulant de la fibre optique, Lombard dit vouloir raccorder 45 villes françaises d’ici fin 2012, et que tous les départements soient concernés d’ici fin 2015. Reste à savoir dans quelle mesure.

Les offres illimitées limitées

Vivement critiqué il y a quelques semaines, le terme « illimité » des abonnements mobiles « illimités » mais finalement limités à un certain nombre d’appels, d’heures ou de protocoles Internet (P2P, VoIP, etc.) pourrait bien être revu.

« Il nous faut avant tout être transparents vis-à-vis de tous les consommateurs. Nous réfléchissons par exemple à l'utilisation d'autres termes que le terme « illimité » dans nos offres, y compris pour des forfaits de grosse consommation. »

Wait & See.
Publiée le 07/01/2010 à 11:29
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité