e-Books et vie privée, l'EFF met les lecteurs à la page

La vie privée électroniquée 34
L’Eletronic Frontiere Foundation a publié voilà quelques jours un tableau récapitulant le degré de curiosité que présente les principaux lecteurs numériques actuellement disponibles sur le marché.

"Les livres numériques commencent à transformer notre manière d’acheter et lire les livres de la même façon que les mp3 ont modifiée la façon dont nous achetons et écoutons de la musique constate l'EFF. Malheureusement, estime-t-elle, la technologie présente de nouvelles et significatives menaces pour la vie privée. "

L’EFF pointe ces différents canaux que tissent les «e-readers » avec les plateformes afin de les tenir informées des habitudes des utilisateurs, du circuit commercial, de leur localisation, etc. l’EFF dénonce par ailleurs le manque de transparence dans l’usage de ces données, aussi bien dans le comment et le pourquoi de cette collecte. Est visé spécialement le moteur de Google Book qui enregistre chacune de vos recherches, les pages lues, combien de temps vous êtes restés sur tel document, les documents que vous avec lu par la suite… des données horodatées et accompagnées de l’adresse IP. Une manière de tisser peu à peu tout l’environnement culturel d’une personne à un « niveau de granularité » sans précédent, regrette l’organisation soucieuse des libertés numériques.

ebooks vie privée e-reader kindle google

Du côté du Kindle, lecteur physique, même analyse : plutôt que vendre, la plateforme fonctionne sur un régime de licences, couplées à des DRM. Amazon peut ainsi pister au plus près les usages et le périmètre des droits des lecteurs. Une forme de liberté surveillée… L’EFF a édité un tableau qui retrace les pouvoirs de ces grands distributeurs de contenu, tableau où le Kindle, le B&N Nook ou Google sont en retrait par rapport au Sony Reader ou au (libre) FBReader . Plusieurs chapitres sont étudiés :
  • La faculté pour la plate-forme de surveiller ce que le lecteur est en train de lire
  • La faculté de conserver les données de recherches ou des livres achetés
  • Avec qui les plates-formes partagent ces informations collectées
  • Quel est l’emprise des clients sur cet amas de données récoltées.
Publiée le 28/12/2009 à 16:24
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité