Google Voice : Voice Central revient sur iPhone via le Web

L'appel de la bête 48
Google Voice est un service dont nous avons déjà parlé dans le passé. Et pour cause, il s’agit peut-être du produit le plus important de Google en préparation depuis la création de son moteur de recherches lui-même. Son aventure pour arriver sur le téléphone d’Apple n’en finit plus de connaître des rebondissements, mais certains sont clairement décidés à l’y faire fonctionner.

google voice over

Qu’est-ce que Google Voice ? Un service permettant de créer un numéro de téléphone rattaché à votre compte Google. Il est possible que ce numéro soit celui que vous allez garder pour de très nombreuses années, car il va agir comme un centralisateur. En effet, vous pourrez référencer l’ensemble de vos numéros de téléphone, celui de Google Voice jouant le rôle de maître d’orchestre.

Finalement, une fois que vous avez souscrit au service, qui n’est malheureusement accessible qu’aux États-Unis et uniquement sur invitation, vous n’aurez probablement plus besoin de donner un autre numéro. Dans les paramètres de Google Voice, vous choisissez en effet vers quel téléphone les appels vers votre numéro Google vont être renvoyés. Et par « quel téléphone », on devrait plutôt dire « quels téléphones » car il est possible de diffuser l’appel vers tous vos téléphones. Exemple : le fixe et le portable pourront sonner en même temps.

Les possibilités de Google Voice sont ainsi importantes :
  • Centraliser tous les appels et les SMS/MMS
  • Annonce visuelle du numéro appelant
  • Transcription écrite des messages
  • Messagerie personnalisable en fonction de l’appelant
  • Possibilité de conférence à plusieurs
  • Enregistrement d'une communication
  • Stockage en ligne
Et ce ne sont que des exemples qui ont rendu le service particulièrement « désirable » et ont conduit plusieurs développeurs à se lancer dans la création d’applications pour iPhone et iPod Touch. Car Google Voice est avant tout un service de VoIP qui n’utilise pas les réseaux de type GSM. Puisqu’il permet de passer des appels nationaux gratuits et de téléphoner à l’étranger à des tarifs très agressifs, il est rapidement devenu l’ennemi d’un certain nombre d’acteurs.

Deux applications, GV Mobile et Voice Central, avaient été refusées par Apple. Elles n’avaient donc pas pu rejoindre l’App Store. Il est bien entendu possible d’accéder au service depuis sa page Web dans Safari, mais le site de base n’est que peu adapté à l’utilisation d’un écran en 320 x 480. Et ce sont les auteurs de Voice Central qui reviennent sur le devant de la scène avec Black Swan (« Cygne Noir »).


Il ne s’agira pas d’une application, mais d’une page Web. À la différence du site officiel, celle-ci sera créée tout spécialement pour les utilisateurs d’iPhone et iPod Touch. Cela permet aux développeurs de contourner intégralement les barrières d’Apple pour les applications. La réception des appels ne change pas, puisque l’iPhone n’est identifié que par un numéro configurable dans le service, mais les appels vers l’extérieur deviennent du coup possible. Voici les principales possibilités de Black Swan :
  • Appeler vers l’extérieur via Google Voice
  • Parcourir l’historique des appels entrants et sortants
  • Écouter les messages vocaux
  • Lire et écrire des SMS
  • Importer les contacts Google Voice
  • Vérifier la facture en cours
  • Une partie du contenu, comme l’historique des appels et des messages, est accessible en mode hors-ligne.
google voice central black swan google voice central black swan google voice central black swan

google voice central black swan google voice central black swan google voice central black swan
 

Black Swan contient en fait deux limitations, dues à son statut d’application Web. Premièrement, il faudra importer tous les contacts dans le compte Google avant de pouvoir les utiliser. Ensuite, lors de la lecture des messages vocaux, le son arrivera sur le haut-parleur général, et non sur celui qui sert habituellement à téléphoner. L’utilisation des écouteurs règlera le problème.

Les intéressés qui ont un compte Google Voice pourront s’inscrire pour la bêta limitée depuis le site dédié à Black Swan.
Publiée le 28/12/2009 à 10:08 - Source : TechCrunch
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité