S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

iTunes et abonnements TV : Disney et CBS seraient intéressés

Une nouvelle marche pour l'empereur

Au début du mois dernier, nous vous avions parlé de fortes rumeurs qui se tissaient autour d’Apple, et plus précisément autour de sa boutique iTunes. Cette dernière, dont le succès dans le domaine de la musique est réel, pourrait se voir ajouter une formule d’abonnement qui permettrait à l’utilisateur de regarder de nombreuses séries et autres émissions de télévision, sur la base d’une formule à la demande.

itunes

Ces rumeurs n’ont jamais été démenties, et le Wall Street Journal en remet d’ailleurs une couche. Le quotidien indique en effet que les studios Walt Disney et CBS seraient intéressés par la perspective offerte par iTunes, dont le Wall Street Journal prédit qu’elle arrivera « en 2010 », sans plus de précisions. Il faut dire que ce programme d’abonnements, s’il s’avère fondé, sera un joli casse-tête sur bien des points.

Des problèmes techniques surgiront inévitablement tout d’abord. Les opérateurs de câble et autres fournisseurs d’accès américains ont rencontré plusieurs fois des soucis de capacité ces dernières années avec l’explosion notamment du streaming vidéo. La vidéo à la demande devient monnaie courante, et qu’elle soit diffusée en continu ou téléchargée entièrement, la charge réseau est grimpée en flèche. Toujours plus de facilité, toujours plus de contrôle : si iTunes arrive avec son offre d’abonnement, la situation ne se calmera pas.

Des problèmes financiers ensuite. La diffusion des chaînes sur les postes de télévision est un univers dans lequel chaque chose a sa place, en particulier les publicités. Se pose donc la question de la rémunération pour les chaines dont les émissions seraient exploitées par iTunes. Toujours d’après le Wall Street Journal, Apple aurait proposé le barème suivant :
  • De 2 à 4 dollars par mois et par abonné pour un réseau national comme CBS ou ABC
  • De 1 à 2 dollars pour un réseau câblé basique
Reste à savoir si une majorité d’acteurs du secteur sera intéressée, car le nombre fera la qualité de l’offre en termes de couverture de l’existant. Cependant, de grands réseaux possèdent leurs infrastructures et ont donc un fonctionnement financier qui ne supportera peut-être pas d’externaliser vers un tiers la diffusion des contenus. Si la solution d’Apple fait chuter leur chiffre d’affaires, il est évident que la plupart ne sera pas d’accord. Bien sûr, personne ne serait étonné si Disney faisait partie des supporters, puisque Steve Jobs, le PDG d’Apple, est actuellement le plus gros actionnaire unique du studio depuis le rachat de Pixar, dont il était également le PDG.

Selon le Wall Street Journal toujours, Apple aurait commencé également à exposer ses plans quant à sa tablette Mac qui alimente décidément bien des rumeurs. Mais peut-on encore parler de rumeurs tellement les éléments semblent se lier ? Il ne convient plus de demander « si » mais bien « quand », une question à laquelle le Journal souhaite apporter son pronostic : d’ici à fin mars 2010.

Petite séance d’imagination au niveau amateur : ce Tablet Mac disposerait d’un écran tactile multitouch plus grand qu’un iPhone, mais moins qu’un ordinateur portable. Il aurait été décrit par Apple à certaines sociétés comme un « gadget multimédia ». On imaginera facilement un périphérique capable de s’aligner sur la solution d’abonnement en préparation et qui permettra donc d’emporter avec soi sa musique et ses vidéos, ainsi que d’accéder au Web et donc aux téléchargements avec un réseau Wi-Fi.

Nous pourrons donc vérifier la mise en place du décors dans les trois mois qui viennent pour connaître enfin les premières notes du nouvel acte de l’histoire d’Apple.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 22/12/2009 à 16:06

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;