S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Mark Shuttleworth va quitter son poste de PDG de Canonical

Une simple envie de faire ce qu'il aime vraiment

mark shuttleworthMark Shuttleworth, PDG de Canonical et figure emblématique de la distribution Linux Ubuntu, a annoncé tout récemment qu’il allait quitter son poste de dirigeant de la société. On peut considérer ce mouvement comme un équivalent de ce qui s’était passé chez Microsoft, quand Bill Gates était devenu l’architecte logiciel en chef, laissant la place à Steve Ballmer. Dans le cas présent, le « Steve Ballmer » est une femme : Jane Silber.

Mark Shuttleworth ne va pas quitter Canonical pour autant. Seules ses attributions vont changer. Il va ainsi rester à la tête du Community Council et du comité technique d’Ubuntu, mais son champ d’action va légèrement augmenter. Il ne s’occupera plus en effet de tout ce qui touche à l’aspect financier et commercial de Canonical, mais va garder une place prépondérante dans la relation avec le client, les entreprises et dans le développement d’Ubuntu.

Un simple désir personnel ?

Le PDG explique qu’il va notamment travailler plus intensément avec les partenaires, surtout en Asie. Autre domaine de focalisation : les grandes entreprises qui peuvent avoir des besoins de cloud computing, puisque Ubuntu dispose de sa propre offre dans ce secteur. Il indique d’ailleurs pour résumer : « Je vais passer plus de temps dans les domaines qui m’intéressent le plus et où je sens que je peux apporter le plus ».

ubuntu
Ubuntu 9.10

 
Toujours selon Mark Shuttleworth, les secteurs sur lesquels il va se concentrer sont la conception des produits et le développement : « Je veux qu’Ubuntu gagne en tant que plateforme ouverte de choix pour presque tous les types d’utilisation, que ce soit pour les netbooks, les ordinateurs portables, les ordinateurs de bureau, les serveurs, les appareils embarqués ou autre. C’est une grande entreprise, et pouvoir me concentrer dessus, grâce à Jane, est un grand privilège. Je vais également passer plus temps à discuter et à rendre visite aux partenaires et clients pour savoir ce qu’ils attendent d’une plateforme ouverte, et pour intégrer ces retours dans le produit via la communauté et Canonical. »

Une séparation claire des rôles

Dans la pratique, pour les clients, partenaires et surtout utilisateurs, cela ne devrait pas trop changer. Le rythme des nouvelles sorties d’Ubuntu reste fixé à six mois, et la prochaine version 10.04 est toujours prévue pour le mois d’avril. On ne sait pas réellement si Mark Shuttleworth a décidé de se concentrer sur ce qu’il aimait réellement, mais Canonical va bel et bien changer de figure de proue. Jane Silber, qui sera donc bientôt à la tête de la société, travaille chez Canonical depuis 2004.

Il faudra cependant encore quelques mois d’attente puisque le changement sera effectif le 1er mars 2010. Jane Silber a expliqué que la situation serait plus claire du fait d’une séparation nette entre le rôle de PDG et celui de gérant de la communauté et donc de tous les efforts qui y sont concentrés. Il est vrai que Mark Shuttleworth faisait office d’homme à tout faire, ayant d’ailleurs une image de « gourou » charismatique, l’homme ayant notamment fait un petit voyage dans l’espace.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 21/12/2009 à 10:42

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;