Intel abandonne en partie Larrabee mais pas le GPU Computing

R.I.P LRB v1 31
Enfin, crieront certains. C'est en effet durant le week-end qu'Intel a annoncé à la presse américaine l'abandon partiel de l'un de ses projets phare : Larrabee (LRB). Nous avons pu nous entretenir avec ses représentants français afin d'en savoir plus.

Larrabee : un GPU qui se veut aussi, et avant tout, une puce x86

IDF09 Day 1 Larrabee GulftownPour rappel, derrière ce nom, il ne se cache ni plus ni moins qu'une architecture de puce graphique d'Intel issue du programme Tera-Scale (voir cette actualité récente), exploitant plusieurs dizaines de coeurs de type P54C (aussi connu sous le nom de... Pentium).

Elle diffère des solutions d'AMD et NVIDIA de par cette conception qui la rend compatible avec l'univers x86 en plus de son support des différentes API graphiques (DirectX, OpenGL...).

Face aux GeForce et aux Radeon, même Intel se casse les dents

Mais le fondeur a découvert à ses dépends (qui en doutait encore ?) que l'on ne s'improvise pas concurrent des GeForce ou des Radeon, puces graphiques dont l'architecture et les pilotes sont maintenant peaufinés depuis près de 10 ans.

Radeon HD 5870 5850

Ainsi, bien qu'Intel parle de performances « prometteuses », le produit a été jugé trop en retard et surtout pas assez performant face aux solutions concurrentes. Larrabee dans sa version actuelle passe donc à la trappe, ce dont on ne pouvait plus douter vu le silence qui entourait le projet, ne serait-ce que lors du dernier IDF.

Pour l'année 2010, les investissements devraient être au moins du même niveau qu'en 2009 et Intel nous promet de nous en dire plus sur ses nouvelles roadmaps de produits exploitant l'architecture Larrabee dans le courant de l'année (lors des prochains IDF ?).

Larrabee v1 servira de kit de développement... en attendant la v2 ?

La carte actuelle, qui a été produite dans une certaine quantité, sera donc toujours distribuée aux développeurs avec le SDK du projet afin de leur permettre de se familiariser avec l'univers logiciel du GPU Computing tel que vu par Intel (ou  Throughput Computing selon les termes exacts du fondeur).

Dirt 2Car le but de Larrabee n'était pas tant de devenir le roi de DiRT 2 que de faire émerger une solution concurrente à CUDA et Stream, compatible avec des langages tels qu'OpenCL.

Car si Intel est toujours, et de loin, le premier fournisseur de puces graphiques avec ses solutions INtégrées, le retard actuellement concédé à ses concurrents sur le terrain des calculs sur GPU, très puissants pour ce qui concerne les applications fortement parrallèlisables,  est tout simplement énorme.

Car pire que l'abandon de Larrabee, c'est le constat d'échec sur toute une partie du marché des serveurs qui doit réjouir AMD et NVIDIA, qui se voient ainsi tracer une voie royale pour convaincre leurs clients du milieu professionnel qu'il faudra faire sans Intel pendant encore un bon moment... et donc se tourner vers eux.

Derrière l'abandon de LRB se cache le retard énorme d'Intel dans le GPU Computing

On ne pourra d'ailleurs que les féliciter pour ça, et blâmer Intel de son attitude détestable concernant le GPU Computing.

OpenCL LogoCar après l'avoir dénigré, en argumentant que les CPU suffisaient à l'ensemble des tâches, le fondeur a tout simplement ignoré toute une partie du développement de son univers logiciel, en focalisant ses efforts sur Larrabee.

Ainsi, aucun SDK OpenCL n'est actuellement disponible sur le site dédiés aux développeurs d'Intel et aucune solution équivalente permettant d'exploiter ses GPU n'est proposée.

Concernant les prochaines évolutions de ses puces graphiques intégrées, le géant de Santa Clara ne dit pas le moindre mot sur le sujet et n'a jamais répondu de manière affirmative à nos différentes questions vis à vis du support d'OpenCL.

Une position de déni détestable à l'heure où les derniers IGP d'AMD et NVIDIA sont capables de traiter des applications CUDA, Stream ou OpenCL, que l'on espère bien voir évoluer maintenant que Larrabee v1 rejoint la longue liste des ratés de l'INformatique.
Par David Legrand Publiée le 08/12/2009 à 08:51
Publicité