NVIDIA annonce ses Tesla à base de Fermi... et déçoit ?

Une fin d'année 2009 sans nouveautés... vivement 2010 ? 70
FermiLes nouvelles du côté de NVIDIA et son Fermi ne sont guère rassurantes.

En effet, le constructeur vient d'annoncer officiellement les quatre modèles Tesla qui exploiteront sa nouvelle architecture, dont nous vous parlions récemment.

Fermi : on ne parle toujours que des modèles Pro, avec quatre modèles annoncés

En réalité, il s'agit de deux modèles déclinés sur deux gammes. La gamme "C" qui prend la forme d'une carte graphique dotée d'un GPU et la gamme "S" qui est composée de racks 1U embarquant 4 GPU.

NVIDIA Fermi Tesla 2050 2070 NVIDIA Fermi Tesla 2050 2070

La différence entre les modèles 2050 et 2070 semble simple puisqu'elle se situe au niveau de la mémoire, qui passe de 3 à 6 Go par GPU, ainsi qu'au niveau des fréquences. On regrettera d'ailleurs que celles-ci ne soient pas encore indiquées clairement et que NVIDIA ait préféré une valeur en Gigaflop... sûrement plus positive.

Mais elle n'empêche pas de décevoir puisqu'en double précision (DP), NVIDIA annonce finalement entre 520 et 630 GFlops. Le rapport SP / DP ayant été annoncé de 2/1 par NVIDIA, la carte devrait ainsi annoncer entre 1040 et 1260 GFlops en simple précision (SP).

NVIDIA donne peu de détails supplémentaires... mais cela suffit à décevoir

On peut ainsi en déduire que la fréquence des unités de calculs serait située entre 1 GHz et 1.2 GHz, ce qui peut paraitre plutôt faible par rapport aux générations précédentes et semble indiquer des soucis au niveau de la production de masse d'un tel GPU (3 milliards de transistors, tout de même), surtout en 40 nm.

Radeon HD 5870 Architecture Radeon HD 5870 5850

De plus, ces chiffres sont à mettre en parallèle avec les 544 Gflops en DP de la Radeon HD 5870, actuellement proposée par AMD, qui affiche même jusqu'à 2.7 Tflops en simple précision (rapport de 5/1).

Fermi n'arrivera pas avant 2010... mais peine déjà face aux Radeon, en théorie

Du côté de la performance par watt, AMD semble aussi faire mieux puisqu'avec les 188 watts de sa HD 5870 il annonce 14.47 GFlops par watt, un chiffre qui passe à 2.89 si l'on effectue le calcul en prenant en compte la valeur en double précision.

Chez NVIDIA, avec une consommation maximale annoncée de 225 watts, on est à 5.6 GFlops par watt en SP et à 2.8 en DP.

Fermi

Des chiffres théoriques dont il faudra tout de même analyser la pertinence lors du test des différentes cartes, leur architecture et l'efficacité qui y est associée étant des éléments déterminants dans la performance réelle mesurée.

Les joueurs : les grands oubliés des Dieux de la com' de chez NVIDIA ?

Enfin, on ne pourra que regretter le manque d'informations à destination des joueurs. 

En effet, NVIDIA ne parle des GeForce à base de Fermi que dans une petite note au sein de son communiqué de presse afin de préciser que « comme annoncé précédemment, les GeForce à base de Fermi sont attendue pour le premier trimestre de l'année 2010 ».

Pas un mot de plus à destination d'une clientèle qui était pourtant au coeur de la stratégie de NVIDIA et qui semble actuellement délaissé au profit d'AMD.

Une précision qu'NVIDIA a sans doute trouvé utile de rajouter puisque lors de la présentation des différentes cartes Tesla, la roadmap qui a été dévoilée évoque le second trimestre pour les modèles 2050 et le troisième trimestre pour les 2070... soit dans près de neuf mois, dans le meilleur des cas.

NVIDIA Fermi Tesla 2050 2070 NVIDIA Fermi Tesla 2050 2070

NVIDIA accuse donc un retard considérable par rapport à AMD sur le terrain de la performance et de DirectX 11, sans pour autant fournir aux consommateurs des informations INtéressantes sur ce que leur réservent de tels produits.

NVIDIA continue de s'étendre, mais perd nettement en efficacité

Après une politique marketing plutôt bancale (restons courtois) depuis le lancement du G92, et un GT200 qui peine à se décliner en produits attractifs pour le marché de l'entrée et du milieu de gamme, NVIDIA semble donc enchainer sur un nouveau lot de déceptions.

NVIDIA Tesla FermiEspérons donc que 2010 sera l'année où le caméléon va se ressaisir, car si le fait de viser de nouveaux marchés avec Tegra ou ses produits destinés aux netbooks (ION) est une bonne chose, tout comme le fait de travailler sur l'offre logicielle permettant d'exploiter ses différentes puces, il ne faudrait pas oublier le coeur du métier de la société.

Car celui-ci est avant tout de proposer aux joueurs, et à tous les budgets, des solutions vraiment innovantes, ouvertes et attractives... ce qui n'est plus vraiment le cas depuis un certain temps.
Par David Legrand Publiée le 17/11/2009 à 15:05
Publicité