Xperia X10 : le premier mobile de Sony Ericsson sous Android

Un peu de concurrence, ça fait pas de mal... 194
À l'instar de Samsung, LG ou encore Motorola, Sony Ericsson suit la tendance. Et la tendance du moment, ce n'est pas Windows Mobile, ni Symbian, mais bien Android, le système d'exploitation de Google basé sur Linux.

Sony Ericsson Xperia X10 Sony Ericsson Xperia X10

Sony Ericsson Xperia X10

Voici donc le Xperia X10. Toutes les caractéristiques ne sont pas encore disponibles, notamment son autonomie, mais en voici quelques-unes :
  • Écran WVGA tactile multi-touch de 4 pouces (480 par 854 pixels)
  • CPU Qualcomm Snapdragon d'1 GHz
  • APN : 8,1 Mpixels (autofocus, flash led, stabilisateur d'image, zoom numérique 16x, géo-tagging, détection de sourire, reconnaissance faciale, enregistrement vidéo, etc.)
  • Mémoire interne : 1 Go
  • Espace disque : 8 Go MicroSD (jusqu'à 16 Go)
  • Wi-Fi
  • Bluetooth
  • Micro-USB
  • Prise jack 3,5 mm
  • aGPS
  • Accéléromètre
  • Sony Ericsson Timescape
  • Prend en charge les sonneries sous format MP3 et AAC
  • Microsoft Exchange ActiveSync
  • Commande gestuelle (coupe la sonnerie en passant sa main au-dessus de l'objectif de l'APN)
  • Batterie 1500mAh
Le Xperia X10 pèse 135 grammes et mesure 119 mm de long, 63 mm de large et 13 mm d'épaisseur. Deux coloris seront disponibles : blanc et noir.

Nous tentons actuellement d'obtenir un maximum d'autres caractéristiques.

Ci-dessous, une publicité de l'appareil.


Sa disponibilité précise n'est pas encore annoncée, mais il devrait sortir lors du premier semestre 2010, et certainement au premier trimestre.

Enfin, profitons de cette nouvelle pour annoncer que Bouygues Télécom a passé la vitesse supérieure sur Android, en proposant quatre smartphones sous l'OS de Google, et pas des moindres : le HTC Tattoo, le Samsung Galaxy Spica, le LG GW620 et le U8230 d'HUAWEI (marque chinoise qui monte).

Bouygues Telecom Android
 
Publiée le 03/11/2009 à 10:50
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité