S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Lala : écouter en illimité 1 titre pour 10 cts bientôt sur iPhone ?

Lalalala...

Une société américaine nommée Lala compte investir l'iPhone grâce à un service un peu spécial. Son concept est simple et est déjà appliqué sur son site Internet (aux États-Unis uniquement) : proposer d'acheter de l'écoute par morceau. Explication.

Lala streaming musique
 
Aujourd'hui, il est possible d'acheter des morceaux un par un (ou par album) sous différents formats (MP3, AAC, WMA, OGG, etc.). C'est ce que proposent les sites comme iTunes Store. D'autres plateformes proposent des formules d'abonnement mensuel pour écouter en streaming (comme Napster) ou pour acheter des morceaux, ou plutôt les louer, puisqu'ils ne vous appartiendront plus après désabonnement (le Français musicMe propose ce type d'offre). Enfin, il reste les sites de streaming gratuits comme Deezer, Jiwa et Spotify, même si ce dernier (et bientôt Deezer) propose un abonnement mensuel du même type que Napster, mais pour Smartphone.

Une histoire de calcul...


Lala est en quelque sorte l'équivalent de Spotify, mais au morceau. Ici, la location de l'écoute (illimitée) coûte 10 cents. Si vous voulez écouter comme vous le souhaitez un album de dix morceaux, il faut payer 1 $, et 1,5 $ s'il y a 15 morceaux, même si Lala propose parfois des réductions. Les 15 morceaux de Michael Jackson Greatest Hits HIStory Volume I coûtent ainsi 1,35 $ à l'écoute.

Lala compte cependant envahir les smartphones, et notamment l'iPhone, grâce à une application pour l'App Store fonctionnant exactement comme son site Internet. Face à iTunes et Spotify, Lala se retrouvera donc entre les deux. Les gros consommateurs n'y verront certainement pas un réel intérêt (quoi que), Spotify proposant une écoute illimitée de son catalogue pour 9,99 €. Mais les plus petits seront peut-être bien plus intéressés...

Outre l'avantage des tarifs, Lala invoque une disponibilité rapide. Sur smartphone, où les lignes sont souvent moins rapides que sur ordinateur, surtout outre-Atlantique où la 3G est loin d'être généralisée, écouter une chanson en streaming est bien plus accessible que de la télécharger. Et dépenser 10 cents pour un single ou 1 $ pour un album peut sembler moins "lourd" que 10 fois ce tarif à l'achat, d'autant que l'écoute est illimitée. Un point important. 

Sur un an, Spotify coûte tout de même près de 120 €. Avec cette somme, cela signifie donc (si 1 $ est égal à 1 € bien sûr) qu'il sera possible de pouvoir écouter sur son smartphone 1200 chansons, sans limite. De quoi faire réfléchir, même si la qualité proposée par Lala pour le streaming est inférieure à celles d'un téléchargement. Mais d'après Bill Nguyen, le fondateur de Lala, la qualité et le poids des chansons pourraient être augmentés dans le futur dès lors que les réseaux rapides (3G) commenceront à se généraliser.

"La mort du MP3"

Interrogé par l'Associated Press, Bill Nguyen a tout bonnement affirmé que son concept sonne le glas du MP3.

7 millions de titres sont disponibles sur Lala, comme sur Spotify. iTunes Store compte par contre contre 11 millions de morceaux différents.

Autre point fort de l'offre, à l'instar de ce que fait Spotify, il est possible d'écouter ses chansons, même hors connexion.

Reste que Lala est disponible uniquement outre-Atlantique, contrairement à Spotify, qui se concentre sur l'Europe. Mais des rumeurs laissent entendre que le fameux service suédois, disponible sur l'iPhone mais aussi les Google Phone (Android), pourrait ouvrir son catalogue aux Américains dans les mois à venir. Le lancement de Lala sur les smartphones n'est donc pas hasardeux.

L'aval d'Apple en question

Selon l'Associated Press, l'application de Lala sera gratuite et devrait être disponible dès le mois prochain. Tout du moins si Apple approuve l'application. Dans le cas contraire, une disponibilité sur les autres plateformes ne serait pas étonnante. 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 28/10/2009 à 17:16

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;