4e licence 3G : Free Mobile dépose officiellement sa candidature

Alea jacta est 89
C'est désormais officiel, Free Mobile, la filiale d'Iliad, vient d'annoncer avoir déposé sa candidature auprès de l'ARCEP pour l'attribution de la quatrième licence 3G. C'est à l'heure actuelle la seule société à avoir déposé son dossier sur la table du régulateur.

téléphone mobile« Le Groupe Iliad souhaite obtenir une licence de télécommunications mobiles pour accélérer l'essor du multimédia mobile et répondre à la forte attente des consommateurs vis-à-vis d'offres plus simples, moins chères et plus innovantes » explique la société fondée par Xavier Niel.

Répondant indirectement aux critiques de ses concurrents, notamment Martin Bouygues, Iliad explique que « le projet Free Mobile s'il est retenu dynamisera le marché français des télécommunications mobiles, déclenchera dès 2010 un important volume d'investissement en France et sera fortement créateur d'emplois ».

Après les défections de Virgin Mobile, Numericable, Kertel, Bolloré Télécom et Orascom, Free Mobile devrait être seul sur ce dossier si important.

Selon Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Arcep, si aucune entreprise autre que Free ne dépose de dossier, « la décision [de l'Arcep] sera prise avant Noël ».

Pour rappel, voici le calendrier possible, sachant qu'une attribution avant le 30 juin 2010 obligera les opérateurs en place (Orange, SFR et Bouygues Télécom) à céder une partie de leurs fréquences sur la bande des 900 MHz. Un point capital.
  • Jeudi 29 octobre 2009, à 12 heures : date limite de dépôt des dossiers de candidature et début de la phase de qualification et de sélection
  • T+3 semaines au plus tard (~20 novembre) : publication de la liste des candidatures recevables et des principaux actionnaires
  • T+7 mois au plus tard (29 mai 2010) : publication par l'ARCEP du compte rendu et du résultat motivé de la sélection
  • T+8 mois au plus tard (29 juin 2010) : délivrance de l'autorisation au candidat retenu et rejet, par des décisions motivées, des autres demandes
Si l'on se fie à Jean-Ludovic Silicani, nous n'aurons donc pas à attendre autant de mois pour connaître le fin mot de l'histoire. 
Publiée le 28/10/2009 à 12:02 - Source : Iliad
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité