Ubuntu 9.10 : la Release Candidate de Karmic Koala est disponible

Bon finalement, il y a toujours autant de marron et d'orange 171
Après la version bêta de Fedora 12, passons maintenant à une autre étape importante pour une célèbre distribution Linux : la Release Candidate d’Ubuntu 9.10, alias Karmic Koala. La version finale est donc bientôt là, mais cette mouture se révèlera suffisamment stable pour qu’un nombre plus important d’utilisateurs lui donnent un coup d’oeil.

ubuntu

Ubuntu 9.10 apportera les nouveautés principales suivantes :
  • Début de la migration vers Upstart pour le démarrage de la machine
  • Changements dans l’apparence du démarrage de la machine
  • GNOME 2.28, accompagné de deux changements importants :
    • Empathy remplace Pidgin comme client de messagerie instantanée
    • Le login manager de GNOME 2.28 est une réécriture complète et permet une meilleure intégration
  • KDE 4.3.1
  • Quickly, qui doit permettre aux développeurs de créer « rapidement » des applications pour Ubuntu
  • L’édition Kubuntu s’accompagne pour la première d’une version Kubuntu Netbook
  • Inclusion des images pour Ubuntu Enterprise Cloud (UEC) et Amazon EC2
  • Intégration du partage de fichiers Ubuntu One (activé par défaut)
  • Kernel Linux 2.6.31
  • La gestion de l’énergie et des touches « Fn » n’est plus confiée à la HAL mais respectivement à DeviceKit-power et udev-extras. Les testeurs devraient donc vérifier qu’ils ne constatent pas de régression durant la transition
  • Nouvelle architecture pour les pilotes Intel (UXA)
  • Système de fichiers Ext4 utilisé par défaut
  • Gestionnaire de démarrage GRUB 2 utilisé par défaut
  • L’installation des périphériques iSCSI a été améliorée
  • Diverses améliorations pour AppArmor, dont une initialisation plus rapide au démarrage, de nouveaux profils et une compatibilité avec Libvirt (lorsque KVM ou QEMU est utilisé)
  • Uncomplicated Firewall
  • Le kernel 32 bits fournit maintenant le mode PAE nécessaire pour la protection NX
  • Apparition d’un nouveau flag permettant de bloquer complètement l’exécution de nouveaux modules après le démarrage de la machine (plus utile sur les serveurs).
  • Un plus grand nombre d’applications ont été compilées en tant que Position-Independant Executables (PIE) pour prendre avantage de la protection ASLR
Ubuntu 9.10 est la première édition du système à intégrer le Software Center. Comme son nom l’indique, ce composant réunira toutes les opérations liées à l’installation, la mise à jour et la désinstallation des applications. Avec le temps et les versions futures, ses prérogatives augmenteront et il remplacera notamment Synaptic dès la mouture 10.04 (prévue donc en avril prochain).

Téléchargements

Par Vincent Hermann Publiée le 23/10/2009 à 11:17 - Source : Canonical
Publicité