S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Windows 7 et le choix des navigateurs : une responsable de Mozilla conteste la solution

PREUM'S !

Décidément, la question de l’inclusion d’Internet Explorer 8 dans Windows 7 aura créé bien des débats. Après la plainte initiale d’Opera puis la tension entre Microsoft et la Commission européenne, décision a été prise de mettre en place un écran de sélection pour choisir son navigateur. La Commission a donné jusqu’au 9 novembre pour que tout le monde puisse réagir, et l'avis de Mozilla risque de ne pas être triste.

win7 ballot screen

Safari en première place ? Ce n'est pas mérité

Actuellement, la solution proposée par Microsoft est très simple : présenter les résultats de manière à ce que les éditeurs soient classés par ordre alphabétique. Et là, plusieurs choses ne vont pas.

Premièrement, Apple est très logiquement à la première place. Or, il y a ici un gros problème selon Jenny Boriss, qui s’occupe de l’expérience utilisateur de Firefox chez Mozilla : « Cet avantage disproportionné rend réellement cette conception mauvaise ». Un avis argumenté d’ailleurs par divers études selon lesquelles la première place dans un tableau montre un avantage clair en termes de clics...

Mais Jenny Boriss continue, au sujet de Safari : « Safari a la plus petite part de marché des cinq navigateurs. Franchement, Safari est un bon navigateur sur les Mac, mais Apple n’a pas fait beaucoup d’efforts pour le rendre compétitif sur Windows. Ce n’est tout simplement pas leur priorité. Donc, en plaçant Safari en première position, l’écran de sélection le représente comme l’élément recommandé alors qu’il n’est sûrement pas celui que l’utilisateur veut ».

Les parts de marché sont beaucoup plus logiques...

Et qu’aimerait donc cette responsable pour contrebalancer cet avantage donné au premier de la liste ? Etre premier dans la liste bien sûr. Le changement ne serait pas complexe : il suffirait de classer les navigateurs par parts de marché tout en plaçant Internet Explorer à la fin de la liste. Et quel navigateur « alternatif » détient actuellement la plus grosse part de marché ? Mais Firefox évidemment !

Ainsi donc, le navigateur ayant déjà la plus grosse part de marché après Internet Explorer obtiendrait la première place, alors même que celle-ci offre un avantage en termes de clics. Cette solution serait "étrangement" beaucoup moins problématique pour Mozilla. Dans l’ordre, on aurait donc :
  • Firefox
  • Chrome
  • Opera
  • Safari
  • Internet Explorer
Dans tous les cas, Mozilla n’a jamais été ravi de l’idée de l’écran de sélection, indiquant qu’il était impossible pour l’utilisateur de faire un choix « éclairé » puisque la navigation est surtout une expérience et qu’il n’existe, évidemment, aucun indicateur représentant le plaisir que l’on pourra avoir à utiliser un produit.

Ou alors on laisse faire le hasard

Jenny Boriss a d’autres idées tout de même. Une première, radicale, qui changerait de manière complètement aléatoire l’ordre des navigateurs dans la liste. Ce serait encore la plus équilibrée pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité. La dernière solution serait un mélange des deux premières : les parts de marché influeraient sur le classement aléatoire : Firefox aurait 50 % de chances d’être premier, Chrome 30 %, Opera 15 % et Safari 5 %.

Voilà ainsi la situation ubuesque : pour répondre aux préoccupations européennes, Microsoft a donné à ses concurrents un petit enclos où se bagarrer, et voilà tout ce petit monde dépenser une énergie folle pour savoir qui va être le premier et le plus avantagé.
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 16/10/2009 à 14:57

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;