S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Lufthansa veut Internet dans ses long-courriers dès 2010

Pour surcharger les serveurs de PCI, même dans les airs

Si l'usage du téléphone dans les avions risque d'en énerver certains, la possibilité de se connecter à la toile devrait au contraire donner le sourire. Déjà disponible aux États-Unis, l'accès à Internet dans les airs est peu développé en Europe, malgré plusieurs tests il y a quelques années.

Dessin Crash Avion Sauvetage SMSLufthansa, compagnie allemande très présente sur le Vieux Continent et forte de centaines d'appareils, a ainsi annoncé hier que ses clients pourront surfer sur le Web à partir de mi-2010, grâce à un partenariat exclusif avec le géant japonais Panasonic.

Ce service, nommé FlyNet, permettra de plus d'envoyer des messages (SMS) via son téléphone, et même de transférer des données via son smartphone. Appeler et déranger ses voisins ne sera par contre pas possible semble-t-il.

Lufthansa précise que seuls ses avions long-courriers seront concernés, tout du moins dans un premier temps. La plupart seront connectés lors des deux premières années si tout va bien. 

La compagnie allemande précise que FlyNet permettra de surfer, envoyer des emails (avec pièces jointes), transférer des données, créer un VPN, et même, dans le futur, faire usage de télémédecine... Le but est donc d'avoir un bon débit, même si aucun détail précis sur ce sujet n'a encore été donné.

Lufthansa espère devenir le leader mondial sur ce créneau, après une expérience entre 2004 et 2006, où 69 de ses avions long-courriers étaient équipés d'une technologie créée par Boeing. Si Lufthansa avait atteint à l'époque près de 30 000 utilisateurs par mois, le projet fut finalement abandonné, car trop coûteux.

FlyNet devrait coûter à l'instar de la concurrence près de 10 dollars par heure, même si aucun tarif précis n'a encore été annoncé. 
Source : Lufthansa
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 13/10/2009 à 09:27

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;