Adobe, Flash 10.1 et l'Open Screen Project : révolution ?

Video et HTML 5, Silverlight... Adobe contre-attaque ? 107
adobe flashAdobe est conscient qu'il y a un problème avec Flash.

En effet, nombreux sont les utilisateurs à s'être plaints — nous le voyons dans nos commentaires et nos forums — de l'incapacité de lire des vidéos Flash, même de basse qualité, de manière fluide, avec des PC, portables ou non, basés sur des processeurs de puissance faible ou moyenne.

Ce constat était déjà là avant l'ère des netbooks, mais c'est avec eux, l'Atom d'Intel ou même le Neo d'AMD que les choses se sont vraiment aggravées.

Flash : de la vidéo partout... mais pas de manière fluide

HP Pavilion dv2Car même les machines à base d'Atom N270, incapables de lire des flux HD lourds, permettent aux utilisateurs de lire de manière fluide une vidéo de type 720p pour peu que son débit ne soit pas trop élevé.

Le pire étant sans aucun doute des machines comme le dv2 d'HP, ou celles à base d'ION, qui peuvent parfaitement lire un Blu-ray 1080p sans la moindre saccade, avec un post-traitement... mais qui ne permettent pas de visionner un épisode de « Tournez Manège » en plein écran, même en basse qualité... un comble !

L'Open Screen Project, la solution à tous les problèmes ?

Ainsi, il y a quelques mois (voir ici et ) Adobe et plusieurs de ses partenaires fondaient l'Open Screen Project (OSP). L'objectif était de redéfinir les besoins de la mobilité... si possible en mettant flash au coeur de la stratégie.

Adobe MaxAujourd'hui, alors que la conférence Adobe MAX s'ouvre à Los Angeles, Adobe annonce la mouture 10.1 de Flash, qui sera la première issue des travaux de l'OSP.

Mais comme seul NVIDIA avait vendu la mèche, on s'attendait à un simple communiqué de presse commun aux deux sociétés annonçant un partenariat autour du support des GPU du caméléon par Flash 10.1... Il n'en est rien.

Le changement semble en effet bien plus profond chez Adobe, et l'on ne peut qu'apprécier la chose. Voici le résumé de ces annonces.

Flash 10.1 : Nouveaux usages, accélération GPU et DRM kiplaizomajors

motorola androidTout d'abord, les nouveautés de Flash 10.1. Le but de cette nouvelle mouture est tout simplement de rendre flash disponible sur de plus nombreuses plateformes, mobiles ou non, et de permettre une utilisation adaptée aux nouveaux usages ainsi qu'une lecture des vidéos HD fluide sur l'ensemble des produits concernés.

Ainsi, Adobe promet la gestion du multi-touch et des accéléromètres, mais aussi... des DRM via l'intégration de Flash Access 2.0 pour la protection du contenu.

Une manière de rassurer encore et toujours des majors, qui continueraient à freiner des quatre fers pour le support d'une plateforme qui ne leur assurerait pas un contrôle total ?

L'ensemble de ces possibilités est désormais connu sous le nom de code Zeri.

Ensuite, on apprend que la bêta de Flash 10.1 ne sera pas disponible aujourd'hui comme on l'attendait.

Un lancement multiplateforme... mais sans l'iPhone d'Apple ?

iPhone 3GS photosMais cela est vite oublié grâce à une bonne nouvelle : Windows Mobile, Palm WebOS, Windows, Mac et Linux auront droit à une mouture de Flash 10.1... avant la fin de l'année.

RIM (à l'origine des Blackberry) et Google venant d'annoncer leur participation à l'OSP, ils disposeront eux aussi d'une version de Flash 10.1 pour leurs systèmes d'exploitation mobiles. Il en sera de même avec Nokia.

Ainsi, Android et Symbian OS devraient disposer d'une bêta d'ici le début de l'année 2010 alors que pour les Blackberry, aucune date précise n'a encore été donnée.

On notera d'ailleurs que le mot Apple ou iPhone n'est présent nulle part.

Accélération par le GPU : NVIDIA, bien sûr, mais aussi Qualcomm

NVIDIA TegraDu côté du support matériel, NVIDIA ne semble pas le seul concerné.

En effet, si les produits à base de Tegra, ION et GeForce devraient permettre de décoder complètement les flux vidéos flash, il en sera de même pour la plateforme SnapDragon de Qualcomm à base de processeur ARM (comme Tegra).

Adobe ne fait par contre pas mention d'AMD et d'Intel, nous essayerons de savoir auprès de ces derniers si leurs produits seront aussi concernés, et si oui, lesquels.

Flash 10.1 : des annonces INtéressantes. La peur de la concurrence se fait sentir

HTML 5 Video Open Video Dailymotion Bref, on a désormais hâte qu'Adobe passe maintenant au concret, et que l'on voie les résultats de ces initiatives au sein de nos machines.

Il faut dire que l'éditeur n'a pas vraiment le choix avec l'arrivée de Silverlight et la balise , il lui faut offrir une plus-value tant au niveau des développeurs que des utilisateurs, et vite, sous peine de se retrouver rapidement dépassé, et abandonné par les plateformes de vidéo en ligne (YouTube, DailyMotion, etc.) qui lui confèrent son statut de géant du Web.
Par David Legrand Publiée le 05/10/2009 à 10:04
Publicité