S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Chrome OS : les premières machines dès ce mois-ci ?

Chiche, autour du 22 par exemple ?

Google fait peur, et pour cause : la firme de Mountain View est une pieuvre. Et une pieuvre efficace, puisque partout où elle engage un tentacule, son initiative est pratiquement couronnée de succès à chaque fois. Et quand Google a annoncé son arrivée sur le terrain des systèmes d’exploitation, nul doute que le branle-bas de combat a dû sonner chez quelques concurrents.

chromeos
Chrome OS ?

Chrome OS est une distribution Linux personnalisée et optimisée par les bons soins de Google. On sait que pour la société, trois priorités se détachent : la rapidité, la simplicité et la sécurité. Il aura sûrement fallu les travaux réalisés sur le navigateur Chrome et la plateforme Android pour accumuler l’expérience nécessaire à ce projet, mais la ligne conductrice sera la même : un retour aux bases et sur ce que doit être le produit en redessinant toute l’architecture de sécurité sous-jacente.

Le simple fait d’avoir le nom de Chrome OS en dit long sur les intentions du géant tentaculaire. L’éditeur possède un nombre important de services interconnectés, et un système central pour des machines comme les netbooks prendrait tout son sens : un ordinateur dédié au Web, dont l’interface et les services sont conçus par une société qui en a fait son domaine d’expertise. Et l’on attend évidemment une flopée de netbooks qui seront équipés de ce système bien particulier.

Or, d’après le site Shanzai qui indique avoir bénéficié de sources proches du sujet, les premières machines équipées de Chrome OS seraient en fait attendue dans les semaines qui viennent. Cela ne contredirait absolument pas les propos du PDG de Google, Eric Schmidt. Ce dernier avait en effet annoncé que le système serait finalisé d’ici la fin de l’année.

Toujours selon Shanzai, plusieurs constructeurs chinois seraient en train de développer des netbooks extrêmement abordables, situés en fait sous la barre des 200 dollars. Pas question d’Intel ici puisque les processeurs retenus seraient des Loongson, basés sur l’architecture MIPS. Ces processeurs à faible consommation sont notamment utilisés dans plusieurs supercalculateurs chinois.

Voilà qui redonnerait sans doute un sérieux coup de fouet au secteur des netbooks. Pourquoi ? Parce que les machines classiques équipées de processeurs Intel et utilisant Windows sont de plus en plus chères : le netbook est devenu un accessoire à la mode et les constructeurs les font monter en gamme au point qu’ils empiètent sur les ordinateurs portables plus classiques. Or, l’arrivée de Windows 7 va faire augmenter le prix des machines puisque la licence Windows XP ne coûtait que 10 à 15 dollars, et l’arrivée des futurs processeurs Atom à la fin de l’année ne va rien arranger.

Google a une carte à jouer, tout comme certains constructeurs comme Acer et HP dont on sait déjà qu’ils travaillent déjà eux aussi à des « smartbooks » utilisant Chrome OS.
Source : Shanzai
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Publiée le 02/10/2009 à 15:36

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;