Situation financière de PC INpact : licenciements et explications

"Argent trop cher", la sale preuve... 1891
licenciementCher(e)s INpactien(ne)s,

Cette news sera traitée à la première personne, tellement la situation l’exige. Je vous dois une explication, et c'est dont ce que je vais faire.

Nous avons fermé INpact Virtuel (explication) fin 2008 à cause notamment d'une baisse significative de Google sur Prix du Net. Et sachez que j'ai encore de la peine (notamment pour Gizmo, Marion, mon frère Duck et les autres, en fait tout le monde).

En 2009, les secteurs du high-tech et de la presse sont touchés de plein fouet par la crise.

Que faire dans ce cas ? Soit continuer ainsi en gardant tout le monde et par conséquent déposer le bilan, soit prendre des mesures très douloureuses. La seconde solution me paraissait de loin la plus évidente pour conserver notre âme au lieu d'assassiner INpact.

licenciementLe fait que Google n'ait pas remonté sur PDN, que la publicité ait rapporté 2,5 fois moins cette année que sur la même période l'année dernière et que l'emprunt contracté en novembre 2008 de 150 000 euros n'a toujours pas été remboursé d'un centime, je devais très vite trouver une alternative à la sauvegarde de PCi. De plus, le bilan 2008 de PC INpact enregistre une perte de 245 000 euros.

Suite aux rejets de la banque de tout paiement depuis juin 2009 et des alertes de notre comptable, j'ai injecté 60 000 euros d'emprunt personnel début août 2009 afin de continuer à rémunérer nos employés et de supporter le coût des indemnités de licenciement pour motif économique. Nous sommes dans une situation critique qui nous donne que très peu de choix.

C'est dans une douleur profonde que je vous annonce le licenciement de :
  • Kenji (Stephan Morardet), développeur acharné de nos sites
  • Nicolas Gary, correcteur d'actualités afin que l'on paraisse sérieux
  • Bruno Cormier journaliste / testeur, carré comme pas deux
J'ai bien sûr entrepris des recherches d'emploi chez nos confrères et concurrents, afin de leur permettre de trouver un emploi rapidement.

licenciement argentSi vous connaissez des employeurs prêts à les reclasser dans leurs effectifs, je compte sur vous pour m'en faire part par mail. Nous souhaitons de tout cœur à ce que leur aventure ne s'arrête pas à PC INpact, tellement ils ont acquis de qualités lors de leur expérience chez nous, et avec vous.

Je ne vous promets pas de répondre à toutes les questions dans les commentaires, mais je m'y efforcerai.

PC INpact n'a jamais été une société à fort profit, et notre volonté va bien au delà, proposer une actualité riche et indépendante. Il est tellement facile de céder sa société à plus fort que soi...

Merci chers lecteurs de nous suivre et comptez sur nous pour vous le rendre.
Par Teuf Publiée le 04/09/2009 à 20:38
Publicité