Opera, Snow Leopard et Free : l'IPv6 source de problèmes ?

On dirait bien 59
Hier, nous vous avons parlé hier d’un problème amusant qui concerne Opera, mais uniquement sur Snow Leopard, le nouveau Mac OS X. Utilisé avec une connexion Free en effet, le navigateur semblait incapable d’afficher les pages Google.fr et Free.fr.

opera free snow

Nous nous sommes entretenus avec Frédéric Gander, ce chez Free et nous avons procédé à quelques essais. La piste s’est orientée vers l’IPv6, car Google et le site de Free utilisent ce protocole par défaut. D’ailleurs, dans les mêmes conditions, une visite sur IPv6.org donne le même résultat.

opera free snow

Nous avons donc procédé à une « écoute » de ce que fait Opera quand il essaye de se connecter sur Free.fr et Google.fr. Au final, il s’est avéré qu’Opera ne faisait visiblement pas de tentative de connexion vers les sites visés. Mais pourquoi ?

Les premiers éléments de réponse ont été fournis quand nous avons activé le support de l’IPv6 sur la Freebox qui a servi pour les tests. Après un redémarrage du modem, Free et Google fonctionnaient parfaitement.

opera free snow

En fait, la gestion de l’IPv6 se fait ainsi :
  1. D’abord une requête DNS IPv6
  2. Puis une requête DNS IPv4
Dans le cas où la requête IPv6 ne donne rien mais que celle IPv4 donne un résultat, la connexion s’établit en IPv4. Par contre, dans le cas où IPv6 donne une réponse, deux possibilités, car Opera va consulter le système d’exploitation (Snow Leopard dans le cas qui nous intéresse) :
  • Si IPv6 est présent, la connexion se fait en IPv6
  • Si IPv6 n’est pas présent, la connexion se fait en IPv4
Ici, il y a quelque chose qui coince entre Opera et Snow Leopard. Le navigateur interroge le système, et IPv6 est bien entendu présent, mais c’est comme si Opera recevait une réponse positive mais ne trouvait pas l’interface IPv6 proprement dite. Or, ni Safari ni Firefox n’ont rencontré de problème pour se connecter aux sites testés.

Le problème semble toucher tous les sites qui sont disponibles en IPv4 et IPv6. Le problème pourrait venir d’un petit bug au niveau de Snow Leopard, ou d’Opera qui interpréterait mal une information présentée par le système d’exploitation. La thèse de l’IPv6 est d’ailleurs encore renforcée par le mode Turbo d’Opera 10 qui annule le problème : la connexion se fait avec les serveurs d’Opera Software qui ne communiquent qu’en IPv4.

La chasse aux informations continue.
Publiée le 04/09/2009 à 17:14
Publicité