S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Très haut débit : 140 millions d'abonnés en 2014

Les ayants droit vont crier

L'IDATE (Institut de l'audiovisuel et des télécommunications en Europe), société française spécialisée dans l'étude et l'analyse des télécommunications, s'intéresse de près depuis plusieurs années déjà à la fibre optique, et au très haut débit en général.

fibre optique gpon france telecom orangeFin août dernier, l'IDATE a donc rappelé ses derniers chiffres, mais aussi ses prévisions. Comptant 48 millions d'abonnés dans le monde, quelle que soit la technologie employée (Fibre de type FTTH, FTTB, FTTLA, etc.), le très haut débit a très fortement augmenté l'année dernière. 

Huit millions de personnes (+39 %) se sont ainsi abonnés uniquement à une ligne FTTH/B. Cette dernière cumule ainsi en décembre 2008 plus de 29 millions de clients, soit 60 % des lignes très haut débit du globe.

Sur ces 8 millions de nouveaux abonnés, 4,8 millions sont à mettre à l'actif de l'Asie Pacifique, sachant que 80 % des lignes FTTH/B sont situées dans cette zone. En tout, l'Asie compte donc 22,72 millions de clients FTTH/B. 

Le Japon et la Corée du Sud participent grandement à ce succès asiatique, avec respectivement 14,5 millions d'abonnés (+3 millions en un an) et 6,8 millions d'abonnés (+1,6 million en un an). La Chine commence elle aussi à s'y intéresser de près note cependant l'IDATE, au point de devenir dans quelques années le leader du secteur. 

L'Institut remarque aussi que l'opérateur japonais NTT détient 73 % des abonnés FTTx japonais, contre 65 % pour China Telecom et 33 % pour KT (Corée)...

Après le géant asiatique, viennent donc logiquement l'Amérique du Nord et l'Europe. Le premier comptait 5 millions d'abonnés très haut débit en décembre 2008, dont 1,9 million de nouveaux abonnés FTTH/B rien qu'aux États-Unis, qui affiche d'ailleurs la croissance la plus forte du monde (+90 %). 

Quant au Vieux Continent (l'Europe), il reste encore mineur, avec seulement 1,5 million d'abonnés au très haut débit, soit tout de même un gain de près de 60 % en un an. La France, grâce à la FTTLA de Numericable, figure en bonne position, en compagnie du Danemark, la Norvège, la Suède, l'Italie et les Pays-Bas. L'IDATE précise que la Russie de son côté disposait tout de même de 630 000 abonnés FTTB fin 2008.

Idate Europe 2008

L'Afrique et le Moyen-Orient comptent pour leur part environ 15 000 lignes FTTx, tandis que l'Amérique Latine n'a pas encore vraiment déployé de réseau de ce type sur son territoire.

Enfin, les technologies utilisées pour la FTTx est l'EPON dans 60 % des cas, et 17 % pour le GPON.

Et dans quelques années ? Le spécialiste prévoit qu'en 2014, nous serons 140 millions d'abonnés au très haut débit, dont 114,4 millions pour la FTTH/B, et 25,6 millions pour le VDSL.

L'Amérique du Nord devrait compter 20 millions d'abonnés, un peu plus pour l'Europe de l'Ouest, et un peu moins de 100 millions en Asie...

Rappelons que la France espère compter 4 millions d'abonnés d'ici 2012. Mais au vu des retards importants pris par Orange, SFR et Iliad, il faudra certainement attendre quelques années supplémentaires pour atteindre un tel résultat. Seul Numericable, qui utilise une technologie différente pour obtenir ses 100 Mbps, a le potentiel pour compter plusieurs centaines de milliers d'abonnés rapidement.
Publiée le 03/09/2009 à 10:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;