S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

4e licence 3G : Free pourrait ouvrir 500 boutiques

Attention, super méga conditionnel...

Doux rêve de bien des Freenautes, les boutiques Free pourraient-elles devenir réalité d'ici peu ? Alors que de nombreux Internautes préfèrent opter pour Orange, SFR (Neuf), Bouygues Telecom voire DartyBox pour le contact humain qu'offrent les boutiques de ces quatre FAI, Free fonctionne uniquement et purement par Internet. Et ce n'est pas son assistance de proximité qui changera la vision du public sur ce point.  

free iliad xavier niel hadopi piratageOr si pour ses offres Internet, le système de Free a ces dernières années porté ses fruits, que se passera-t-il si la filiale d'Iliad croque la quatrième licence 3G ? Si pour une question de coût, proposer aussi ses forfaits mobiles uniquement sur la toile pourrait se révéler intéressant, sa visibilité s'en retrouverait directement touchée vis-à-vis de ses concurrents et leurs milliers de boutiques à travers le pays, qui recrutent plus de la moitié de leurs clients via ce biais.

Ainsi, selon La Tribune, Free songerait à créer sur tout le territoire pas moins de 500 boutiques en cas d'échec de ventes de forfaits mobiles via Internet. Sachant que Bouygues compte près de 550 boutiques (sans compter ses partenaires), contre environ 700 pour Orange et SFR (toujours sans prendre en compte leurs partenaires), 500 boutiques sera donc un minimum si Free souhaite devenir un réel concurrent du triumvirat actuel.

L'ouverture de ces boutiques n'aura-t-elle cependant pas des conséquences néfastes sur les prix des forfaits mobiles, au risque de bouleverser le business-model de Free et transformer ce dernier en un opérateur "normal" ? À moins tout simplement de lier un partenariat avec des boutiques indépendantes ou des grandes enseignes, ce qui permettrait d'accroître sa visibilité et d'avoir un contact humain, sans pour autant exploser ses dépenses...

Reste que si à l'origine, ces boutiques auront pour but de vendre des forfaits mobiles et d'assurer éventuellement le service client mobile, les personnes dans ces boutiques s'occuperont certainement aussi du service client Internet.

Cependant, avec des si, on coupe du bois. 
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD, aime les interviews insolites et les tablettes tactiles (malgré leurs défauts). Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 24/08/2009 à 17:29

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;