S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Le coût de la numérisation pousse la BNF dans les bras de Google

La BNF se livre

Selon les informations de La Tribune, la BNF, Bibliothèque nationale de France pourrait s’associer avec Google pour confier à ce dernier la numérisation de son fonds. Du pain béni pour Google qui surfe sur cette voie depuis plusieurs années avec son projet Google Books (ex-Print et ex-Ocean).

google bnf numérisation livre

Fait piquant, la BNF s’était justement opposée dans le passé au moteur de recherche. Jean-Noël Jeanneney, alors président de la BNF, expliquait en 2005 « à partir du moment où on numérise ces 14 millions de livres, il y a un sentiment de puissance, mais forcément un choix dans un esprit américain », un choix qui « pose un problème, car il y a forcément un choix vu d'Amérique, et choisir, c'est forcément colorer. Ce n'est pas neutre ». Outre-Atlantique, Google s’est déjà associé avec plusieurs universités prestigieuses (Harvard, Stanford, celle du Michigan, Oxford et New York) pour alimenter un fonds d’œuvres numérisées pour un total prévu de 4.5 milliards de pages.

La BNF, forte d’un stock de 14 millions de livres, a été un des moteurs de la bibliothèque européenne Europeana, dont le démarrage fut très hasardeux. Toutefois, elle subit les contraintes économiques liées aux « coûts extrêmement élevés, de la numérisation des livres » explique la Tribune (de 12 à 74 centimes par page). Selon les chiffres fournis au quotidien économique par Denis Bruckmann, le directeur général adjoint de la BNF, ce seul secteur englouti entre 50 et 80 millions d'euros alors que la BNF ne dispose que de 5 millions d'euros de budget annuel pour la numérisation. Ambiance.

Le sérieux coup de pouce des technologies Google laisserait au placard les critiques d’antan adressées par Jeanneney. Autre effet mécanique, en démultipliant ces accords à travers le monde, Google sera bientôt à la tête d’un catalogue monstre de livres électroniques, apte à concurrencer un autre géant, Amazon.
Publiée le 18/08/2009 à 10:26

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;