S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Skype : un risque de coupure complète à cause d'un procès

Une époque formidable

Skype 4.1Il n’est pas nécessaire de décrire dans les détails ce qu’est Skype : la plupart des personnes se servant régulièrement d’un ordinateur connaît cette solution d’audio et vidéoconférence. Ceux qui ont suivi le développement de ce logiciel connaissent d’autant mieux l’énorme rachat opéré par eBay en 2005, pour un montant de 2,6 milliards de dollars. Seulement voilà, cette somme indécente ne contenait pas un morceau de code qui est aujourd’hui le centre de toutes les attentions.

Avant le rachat par eBay, Skype était un produit de la société Joltid. L’ensemble du réseau Skype s’appuie sur une technologie de type P2P certes, mais surtout sur une base logicielle nommée Global Index P2P dont les droits sont toujours possédés par… Joltid. Bien entendu, on discerne immédiatement une racine potentielle pour une série de problèmes, et c’est bien de cela dont il s’agit.

Pour résumer la situation, on pourra dire en effet que la société essaye d’annuler la licence d’utilisation possédée par eBay. Que se passerait-il si Joltid obtenait gain de cause ? Un arrêt complet du réseau Skype, sans possibilité de contourner le problème. L’origine du problème vient de la licence en elle-même, payée à Joltid par eBay depuis 2005. Visiblement, les deux sociétés ne s’entendent plus sur les termes. En mars, eBay a déposé une plainte contre Joltid, qui a en retour indiqué vouloir mettre un terme à la licence d’utilisation.

La suite devient un peu plus complexe, comme souvent dans les affaires portant sur des technologies logicielles. Par un bel échange de bons procédés, Joltid a porté elle-même une plainte contre eBay. La raison avancée est qu’au cours de certaines affaires légales, du code appartenant à Joltid aurait été montré, en même temps que le code propre à Skype. Or, on ne dispose pas comme ça d’un code appartenant à un tiers et faisant l’objet d’une licence d’utilisation spécifique. Son utilisation est soumise à des règles, et Joltid estime que des informations confidentielles ont été dévoilées.

eBay a demandé le non-lieu, estimant que les arguments de Joltid n’étaient pas valides. Chacun donne des coups de pieds à l’autre, mais il n’en reste pas moins que le procès avance et qu’il est prévu pour juin 2010. Du coup, à moins d’un an du début des hostilités sérieuses, les développeurs de Skype ont commencé à travailler sur un remplaçant de Global Index, mais il est très possible que le temps ne soit pas suffisant.

La base des utilisateurs de Skype est très importante. Actuellement, une coupure du réseau du logiciel impacterait 480 millions d’utilisateurs.

Source : Now Republic
Publiée le 03/08/2009 à 16:35

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;