Serveurs : un nouveau type de mémoire LRDIMM chez Micron

Jusqu'à 144 Go par processeur 8
Micron dévoile un nouveau type de mémoire vive professionnelle pour les serveurs, la LRDIMM, pour « Load Reduced Dual Inline Memory Module ». L'idée est de réduire la charge sur le bus-mémoire du serveur, pour augmenter les fréquences de fonctionnement et la capacité de RAM.

micronLes premiers modules LRDIMM sont composés de puces de mémoire DDR3 gravées en 50 nm fonctionnant à 1066 MHz à 1,35 V, et à 1333 MHz sur une tension de 1,5 V. Chaque barrette pourra embarquer 8 et même 16 Go de mémoire vive, pour un total théorique de 144 Go de mémoire sur une même plateforme.

Ces modules LRDIMM exploitent une puce de chez Inphi, appelée iMB (Isolation Memory Buffer), un tampon embarqué qui permet de réduire la charge sur le bus lors du transfert de données entre la mémoire et le processeur. Une charge réduite de 50 % lorsque deux barrettes sont présentes, et de 75 % en présence de 4 barrettes, par rapport aux actuelles barrettes de mémoire RDIMM.

Un serveur sur mémoire RDIMM peut aujourd'hui accueillir jusqu'à trois blocs de quatre barrettes de mémoire de 16 Go par processeur. Les modules LRDIMM permettent de montre à 9 blocs de quatre barrettes de 16 Go chacune, repoussant le maximum théorique de mémoire de 48 à 144 Go.

Les premières barrettes de 8 Go LRDIMM de Micron sont en phase d'échantillonnage pour les premiers tests. Le fabricant de mémoire annonce une production massive de barrettes de 16 Go en 2010.
Publiée le 30/07/2009 à 16:17
Publicité