Finance : STM creuse ses pertes, Infineon les réduit

N'empêche, ça fait toujours des pertes 9
Les deux sociétés européennes Infineon et STMicroelectronics viennent de publier leur dernier bilan financier. Le second remarque une baisse de son chiffre d'affaires, et un creusement de ses pertes. Quant au premier nommé, il suit un chemin inverse : il réduit ses pertes (abyssales). Globalement, ces deux entreprises annoncent néanmoins des pertes. Pas de quoi pavoiser donc.  

STMicroelectronics en chiffres (deuxième trimestre 2009)

  • Chiffre d'affaires : 1,99 milliard de $ (-17 %)
  • Chiffre d'affaires Télécom : 820 millions de $ (41 % du CA, vs 29 % en 2008)
  • Chiffre d'affaires Ordinateur : 260 millions de $ (13 % du CA, vs 12 % en 2008)
  • Chiffre d'affaires Automobile : 240 millions de $ (12 % du CA, vs 16 % en 2008)
  • Chiffre d'affaires Grand public : 220 millions de $ (11 % du CA, vs 14 % en 2008)
  • Chiffre d'affaires Industrie : 160 millions de $ (8 % du CA, vs 10 % en 2008)
  • Pertes nettes : 318 millions de $ (contre 47 millions en 2008)
  • Marges brutes : 26,1 % (contre plus de 36 % en 2008)
Ces marges brutes, jugées exceptionnellement faibles par STM, devraient remonter dès le troisième trimestre entre 29 et 33 %. Enfin, son chiffre d'affaires devrait surpasser les deux milliards de dollars selon ses prévisions. Le retour aux bénéfices n'a par contre pas été précisé...

Infineon en chiffres (deuxième trimestre 2009)

  • Chiffre d'affaires global : 845 millions d'€ (-18 %)
  • Pertes nettes globales : 23 millions d'€ (contre 379 millions de pertes en 2008)
  • Chiffre d'affaires Automobile : 206 millions d'€ (-34 %)
  • Pertes nettes Automobile : 17 millions d'€ (contre 36 millions de bénéfices en 2008)
  • Chiffre d'affaires Industrie : 221 millions d'€ (-21 %)
  • Bénéfices nets Industrie : 9 millions d'€ (contre 29 millions en 2008)
  • Chiffre d'affaires Sans Fil : 251 millions d'€ (+22 %)
  • Bénéfices nets Sans Fil : 19 millions d'€ (contre 23 millions de pertes en 2008)
Infineon précise que son nombre d'employés est passé en un an (du 30 juin 2008 au 30 juin 2009) de 29 356 à 26 108 personnes. Ceci sans prendre en compte sa problématique filiale Qimonda. 
Par Nil Sanyas Publiée le 29/07/2009 à 16:34
Publicité