IBM achète le n°1 de l'analyse prédictive pour 1,2 milliard de $

1,2 milliard, de l'argent de poche pour IBM 81
Les mauvaises performances du marché informatique ne semblent pas couper l'appétit des géants du secteur. Ainsi, après le rachat de Sun Microsystems par Oracle pour 7,4 milliards de dollars, et surtout le gigantesque rachat d'EDS par Hewlett-Packard pour 13,9 milliards de dollars, transformant HP en véritable concurrent d'IBM, ce dernier réagit en posant sur la table 1,2 milliard de dollars pour s'adjuger la société SPSS.

SPSS IBM Fort de résultats financiers particulièrement bons, alors que même Microsoft et Intel régressent plus ou moins fortement, IBM, le roi des services, a donc mis la main sur une société inconnue du grand public. La présentation de SPSS ne manque pourtant pas de faire tourner les têtes :

« SPSS est le leader mondial des logiciels et solutions d’analyse prédictive » se présente ainsi la société sur son site. « Créé en 1968, SPSS compte aujourd’hui plus de 250 000 clients dans le monde et emploie plus de 1200 personnes dans 60 pays. »

L'analyse prédictive, selon SPSS, « transforme les données en action en tirant des conclusions fiables sur les faits actuels et sur les événements futurs ». Pour la nouvelle acquisition d'IBM, l'analyse prédictive peut avoir des conséquences importantes à bien des niveaux : « Le résultat peut aboutir à des actions qui modifient de façon démontrable les comportements des clients, des employés, des patients, des étudiants ou encore des citoyens. »

Non content de ce rachat, IBM annonce une autre acquisition, celle d'Ounce Labs. Rachetée pour une somme non communiquée, Ounce Labs est une société américaine du Massachusetts spécialisée dans les logiciels pour entreprises. Ces logiciels ont pour principal but de réduire les risques et les coûts associés à la sécurité et la conformité précise IBM.  
Publiée le 28/07/2009 à 17:40
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité