Les jeux vidéo en ligne sur la mafia interdits pour les Chinois

Sayonara ! 44
Pourtant friande de jeux en ligne, la Chine vient de mettre un terme aux maîtres du genre, en interdisant tout jeu qui prendrait pour personnage principal ou contexte celui des mafiosi ou de la pègre. Bigre ! Impossible désormais, et ce, afin de protéger la jeunesse de ce pays, estime l'État chinois, comme pour son logiciel de filtrage, que l'on puisse accéder sur le net à des parties de couteau endiablées pour tenter de crever l'abcès entre deux gangs.

jeux violent

Le ministère de la Culture a émis un avis sur la question, alors que personne ne lui avait demandé, estimant que de pareils divertissements ont fleuri ces derniers temps sur la toile et que tout cela est mauvais pour le pays. Ces jeux reposent sur des obédiences mafieuses qui poussent le joueur à s'identifier à des criminels, commettant indistinctement passage à tabac, meurtres, pillages, viols, le tout en encourageant les effusions de (bons) sangs (timents), estime le Parti communiste dans une déclaration officielle.

Dès lors, leur interdiction est un impératif moral, attendu qu'ils font peser « une grave menace sur la société » et faussent les efforts réalisés par le pays pour parvenir à bâtir un environnement sain, et inculquer un code moral aux jeunes. En somme, ces jeux nuisent au bon fonctionnement de l'ordre établi en corrompant la jeunesse.

Le contrôle du net par les autorités franchit donc un nouveau pas et les éditeurs doivent cesser sur-le-champ de les proposer autant que les diffuseurs ont pour consigne d'en interrompre toute promotion. Cela peut prendre la simple forme d'un lien renvoyant vers le site dudit jeu, et entraînerait alors des peines qualifiées de lourdes par le pays, sans pour autant qu'elles ne soient précisées.

Les entreprises du pays ont déjà entamé la phase de flicage des liens et autres éléments pouvant leur porter préjudice, apprend-on auprès de l'AFP. Mais les grands lésés de cette affaire seront immanquablement les joueurs - la Chine compte aujourd'hui 338 millions d'internautes, ce qui ne manque pas de rendre le parti communiste quelque peu nerveux concernant l'accès de ces gens à des jeux violents.

Voilà quelques mois, la Chine a également annoncé son intention d'interdire tout accès à des contenus de type pornographique, réclamant même à Google qu'il nettoie ses pages, pour empêcher ses citoyens d'y accéder.
Par Nicolas.G Publiée le 28/07/2009 à 15:46
Publicité