Mininova : vague de suppressions de liens Torrents par l'Italie

Les internautes ne diront pas merci ! 47
mininovaUn groupe de lutte anti-piratage italien appelle à une offensive massive contre les liens qui sur le net violent les droits d'auteur. Créée par l'IFPI, la Fédération contre le piratage de musique, en version italienne, a annoncé que 20 000 liens avaient été retirés de Mininova et près de 10 000 autres sur des sites similaires. 

En 1996, quand se monte cette Fédération italienne, elle fait équipe avec l'IFPI pour que sa force de frappe soit plus importante. Dotée de moyens plus assurés, elle diffuse alors dans les pays des messages anti-piratages plus efficacement.

Maintenant, elle fait valoir que sa grande offensive est en cours et qu'elle compte bien faire supprimer ces nouvelles formes de partage illégal de fichiers. Ainsi, près de 30 000 liens qui auraient généré selon ses estimations quelque 10 millions de téléchargements illégaux ont été rasés de la surface du net.

Pointant Mininova comme le plus important des acteurs sur sa liste noire, la Fédération assure être parvenue à ce que les 20 000 liens Torrents soient éradiqués, quand Rapidshare ou MegaUpload ont également été visés, dans les 10 000 autres liens évoqués. La Fédération, forte de ce premier succès, entend maintenant parvenir à supprimer plus encore de liens quotidiennement, des moteurs de recherches.

En outre, elle aurait fait fermer des serveurs eD2K et de Direct Connect, sans fournir plus de détails à ce propos.

Une chose amusante que remarque Torrent Freak, c'est qu'Erik Dubbelboer, fondateur du site Mininova n'a jamais reçu aucun mail de cette Fédération et n'a pas non plus été informé de la suppression de ces liens.
Publiée le 23/07/2009 à 10:39 - Source : Torrent Freak
Publicité