Dessin : Jean-François Copé ajoute sa touche au débat Hadopi 2

L'abeille coule 47
Jean-François Copé a demandé solennellement aux députés socialistes de voter le texte Hadopi 2 dans sa version intacte issue du Sénat. Dans cette hypothèse, le texte serait alors définitivement voté. Problème : le rapporteur UMP Franck Riester a fait modifier en commission plusieurs parties de la loi rendant obligatoire un arbitrage entre la version du Sénat et celle de l’Assemblée Nationale.

Et ça, Copé ne pouvait évidemment l’ignorer puisqu’il est aussi président de groupe des députés UMP. Une stratégie embrumée qui permettra d’accuser l’adversaire en cas de naufrage.

Un dessin valant mille mots, laissons la plume à Snut.

jean-françois copé HADOPI UMP débat

Publiée le 16/07/2009 à 17:54
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité