Sony fête le 30e anniversaire de son Walkman

Y'a des K7 ? 88

sony walkman Voilà trente ans, un objet insolite envahissait les rues, les poches, les ceintures de jean : il était le top du must qu'il fallait avoir pour avoir la classe. Depuis, le walkman s'est largement fait rattraper, par celui qui est devenu l'icône emblématique de l'univers numérique : l'iPod...

C'est le 1er juillet 1979 que Sony lance le baladeur cassettes portable qui a largement contribué à l'essor mondial de l'électronique. Deux mois après le lancement, 30.000 exemplaires sont vendus ; 50 millions le seront en l'espace de dix ans. Et 20 ans après, la lutte est acharnée contre Apple et d'autres qui se sont rués sur le marché du MP3.

Nobutoshi Kihara se souvient encore des premiers plans dessinés à la main sur des feuilles de papier pour son walkman. Il se souvient encore de l'enthousiasme des premiers acheteurs qui partaient faire leur jogging avec un énorme casque sur les oreilles et de ce changement radical qu'il aura apporté.

Une idée de génie qui lui était venue suite à un périple du cofondateur de Sony, Masaru Ibuka, qui avait voyagé avec un magnétophone pesant et pénible à transporter. Pourtant, l'enthousiasme n'est pas venu immédiatement : nombre de détaillants ont estimé qu'un lecteur cassette qui ne pouvait pas enregistrer quoi que ce soit n'avait aucun avenir.

Et pourquoi le nom Walkman ? À cause de Superman : la popularité de ce héros à l'époque aura eu raison des noms de Soundabout ou Stowaway, prévus pour les USA et l'Angleterre, originellement. D'ailleurs, le mot apparaît en 1986 dans l'Oxford English Dictionary.

Mais pour les jeunes générations qui auront grandi avec l'iPod, cet ancêtre préhistorique et poussiéreux n'évoque pas grand-chose, sinon le fossé numérique des générations. Les nouveautés aujourd'hui se tournent vers la dématérialisation plus que jamais des contenus, mais une gamme à écran tactile, X-Series, pourrait relancer les ventes de baladeur chez le géant japonais.

Publiée le 01/07/2009 à 17:10
Publicité