Le Maine va distribuer 64 000 nouveaux MacBook à ses étudiants

Du pain béni pour la Pomme 93
Depuis 2002, l’État américain du Maine a lancé un programme nommé MTLI, pour Maine Technology Learning Initiative. Lors des premières négociations, Apple avait remporté en septembre 2001 le premier appel d’offres et avait fourni des dizaines de milliers de MacBook. En 2006, la firme avait renouvelé son contrat et fournit donc depuis sept ans des MacBook aux élèves. Mais cette année, Cupertino a de quoi se réjouir un peu plus.

macbookmacbook

Contrairement aux contrats précédents, le Maine a décidé d’inclure cette fois la tranche scolaire supérieure, à savoir les universités et autres grandes écoles. Ce sont donc plus de 64 000 MacBook qui vont être distribués aux étudiants ainsi qu’aux élèves âgés de 12 à 18 ans, avec une extension de 7000 machines supplémentaires prévues pour les semaines à venir.

Il s’agit d’un grand succès pour Apple et l’État du Maine précise d’ailleurs qu’il n’existe aucun contrat aussi large. Dans ce domaine, Apple joue la carte de l’expansion car la firme dispose de nombreux contrats avec l’éducation aux États-Unis. Un élève reçoit un MacBook à 12 ans puis utilise encore la même machine pendant des années. Il est ainsi probable qu’il n’utilise ensuite que des Mac, les habitudes étant le centre d’inertie principal lors des achats.

Cela étant, le contrat liant Apple à l’État du Maine va plus loin que la livraison de MacBook. Il faut compter en effet sur plusieurs accompagnements :
  • Des logiciels éducatifs
  • Des outils de développement professionnel
  • Un contrat de support, intégrant la réparation et/ou le remplacement en cas de problème
Pour le Maine, il s’agit d’enseigner aux élèves et étudiants à se familiariser avec la technologie, à mener des recherches, écrire et éditer des documents et rapports, mener des simulations en ligne, ou encore partir à la pêche à l’information et aux tutoriels.

La MTLI fonctionne en fait à double-sens : fournir aux élèves et étudiants un outil leur permettant d’aller plus loin dans leur travail, aidés en cela par les enseignants, et aider ces derniers en faisant de l’outil informatique un vecteur d’amélioration de l’éducation.
Publiée le 01/07/2009 à 11:30 - Source : Maine
Publicité