IPREDATOR, le VPN anti-IPRED (et Hadopi) avance

Et d'autres reculent, pour danser le Madison ? 140
IPREDATOR, l'arme anti-IPRED (loi anti-téléchargement suédoise), créé par The Pirate Bay en mars dernier, avance à grands pas. Toujours en version bêta, IPREDATOR a désormais clos ses invitations, et 3000 personnes testent d'ores et déjà ce VPN, qui permet bien évidemment de télécharger (légalement comme illégalement) de manière anonyme.

Un énorme succès en perspective

ipredatorSelon The Pirate Bay, 180 000 personnes se sont déjà inscrites pour adhérer à IPREDATOR. Quand on pense que le service sera facturé 5 euros par mois, cela signifie que si ces 180 000 personnes s'abonnent bien, TPB pourra dégager 900 000 euros de chiffre d'affaires mensuel, soit 10,8 millions d'euros par an. Une somme certainement bien supérieure à celle générée par les publicités sur le site de TPB...

Les administrateurs de The Pirate Bay précisent que leur service est certes en retard par rapport aux prévisions, mais ils ne seraient pas The Pirate Bay sans retard ironisent-ils.

Rappelons qu'en France, afin de contrer Hadopi, une société a lancé IPODAH, copie quasi conforme d'IPREDATOR, jusqu'à son design. IPODAH est lui aussi actuellement en version bêta.
Par Nil Sanyas Publiée le 17/06/2009 à 11:36 - Source : TPB
Publicité