Intel rachète Wind River pour son secteur mobile et embarqué

Optimisation logicielle 16
Intel veut optimiser sa présence sur le marché des solutions mobiles et embarquées, et rachète donc la société Wind River pour 884 millions de dollars pour parvenir à ses fins.

Wind River est spécialisé dans la confection logicielle pour les machines ultramobiles et embarquées. Son activité consiste tout particulièrement à optimiser les logiciels pour que ces derniers exploitent au mieux et de manière fiable la puissance limitée de petites configurations embarquées. Créée en 1981, cette entreprise domine actuellement son marché avec 1600 employés dans 15 pays, et vaut donc presque 1 milliard de billets verts.

Wind River

Intel souhaite ainsi renforcer sa présence matérielle et logicielle sur les marchés émergents aux côtés des traditionnels PC et serveurs, à savoir le mobile de poche et l'embarqué. On parle ici de MID, d'ordinateur de bord pour véhicule, ou même de smartphone et autres engins multimédias ultramobiles, jusqu'au secteur de l'aérospatial et de la défense.

Intel veut plus précisément rapprocher la nombreuse clientèle de Wind River et ses solutions matérielles embarquées. Wind River travaillera tout particulièrement sur l'optimisation des logiciels pour les plateformes Intel, et ses clients seront d'autant plus incités à flirter avec l'offre du géant du semiconducteur.

Les produits phares de Wind River sont VxWork, un système d'exploitation pour processeurs multicoeurs, ainsi que plusieurs solutions Linux commerciales, développées pour des clients tels que Alcatel-Lucent, BMW, Boeing, Bombardier Transportation, Mitsubishi, Motorola, la NASA, Sony ou Verizon.
Publiée le 04/06/2009 à 16:32
Publicité