S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft : le MSRT nettoie 860 000 PC de malwares voleurs

Et pourtant, coup d'épée dans l'eau ou presque ?

bot malware securite virusChaque mois, lorsque Microsoft publie ses bulletins de sécurité pour ses différents produits, plusieurs mises à jour sont toujours présentes. Par exemple, les filtres pour le courrier indésirable dans Windows Mail ou encore Outlook 2003/2007. Mais on trouve également à chaque fois une nouvelle version Malicious Software Removal Tool (MSRT), chargé de supprimer les menaces les plus courantes.

Dans la liste actuelle des dix menaces les plus importantes pour Microsoft :
  • Trois sont des voleurs de mots de passe
  • Deux sont des vers spécialisés dans le vol d’informations, dont les mots de passe
  • Un cheval de Troie qui peut lui aussi voler des mots de passe
En ajoutant les statistiques de ces six malwares, la firme annonce avoir nettoyé 859 842 machines depuis la dernière mise à jour du MSRT, sortie le 12 mai. Les chiffres ont été donnés le 19 mai, soit donc à peine une semaine après l’arrivée de l’outil. Microsoft précise en outre qu’une bonne partie des machines contenait plusieurs types de malwares, mais que seuls les 10 plus sérieux ont été comptés. Du coup, le nombre de malwares supprimés est beaucoup plus important.

Bonne nouvelle ? Oui et non. Oui parce que l’outil est gratuit et peut résoudre certaines situations, non à cause de ce que le chiffre signifie en lui-même. Premièrement, puisque le chiffre est important, le nombre de machines infectées l’est encore plus. Ensuite, les six menaces additionnées dans le cas présent continuent, selon Microsoft, de grimper dans le classement, signe qu’ils se propagent toujours plus.

Ceux qui sont intéressés par les travaux réalisés autour du MSRT pourront se rendre sur le blog de l’équipe.
Source : Microsoft
Publiée le 22/05/2009 à 17:42

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;