Office 2007 SP2 : le support de l'ODF sous le feu des critiques

SDF de l'ODF 72
Il se pourrait finalement que Microsoft vienne à nouveau d’ouvrir une porte pour de nouvelles tensions avec une Commission européenne très en forme depuis quelque temps. Depuis la sortie du Service Pack 2 d’Office 2007, la suite est a priori capable de lire les documents ODF, du moins dans sa version 1.1. « A priori » car Microsoft semble ne pas avoir fait beaucoup d’efforts pour que cette compatibilité soit réellement utile.

Pas de quoi fanfaronner

D’après des tests que l’on trouve sur diverses sources, c’est Excel qui semble générer le plus de problèmes. Si l’on importe ainsi un tableau réalisé sous OpenOffice.org, la plupart des formules ne sont pas prises en comptes ou interprétées de manière étrange. À l’inverse, enregistrer un tableau dans Excel au format ODF et l’ouvrir dans OpenOffice.org provoquera des erreurs dans la plupart des cas.

Globalement, enregistrer un document dans Office 2007 au format ODF affichera un avertissement pour l’utilisateur : certaines mises en pages et fonctionnalités utilisées dans Office n’ont pas d’équivalent dans ODF. Cela, on le savait déjà, et la chose est d’ailleurs normale, puisqu’il n’existe pas toujours de correspondances entre les fonctionnalités d’Office et un format « extérieur ».

office 2007 sp2 odf

Mieux vaut avoir le goût des choses simples

Le problème principal semble cependant ne pas être là : le document ODF créé par Office 2007 aura bien du mal à être lu par une autre suite bureautique comme OpenOffice.org, Symphony d’IBM ou encore KOffice, la suite officielle de KDE. Tant que l’on se contente d’éléments très classiques comme le gras, l’italique ou autre, cela fonctionne. Dès que l’on fait appel à des fonctions un tantinet plus poussées, cela devient plus aléatoire.

Rob Weir, architecte ODF chez IBM, et membre du comité technique ODF à l’OASIS, a ainsi réalisé une série de tests sur des tableaux (téléchargeables). Ces tableaux utilisent quelques formules, et sont créés depuis plusieurs applications pour être lus dans les autres. Voici les résultats :

office 2007 sp2 odf

En clair : Excel 2007 SP2 n’a pas pu lire les tableaux ODF créés par les autres applications, et les tableaux créés par Excel n’ont pas pu être lus par les autres non plus. En fait, si on compare ces résultats à ceux des plug-ins Sun et CleverAge qui existaient depuis Office 2003, il s’agit même d’un gros pas en arrière. Étonnant puisque Microsoft avait tout de même mis en avant l’interopérabilité.

Le fait est que la définition des formules n’est pas présente dans la version 1.1 d’ODF. Cela étant, il est possible de la mettre en place, les autres suites le faisant très bien. Microsoft pourrait s’être contenté de la stricte conformité au format sans démarche proactive sur une véritable interopérabilité.

Ce qui est certain en l’état, c’est que les entreprises qui étaient frileuses vis-à-vis de l’ODF risquent de continuer à l’être, à moins que Microsoft réagisse.
Publiée le 12/05/2009 à 14:36
Publicité