Dessin : privé d'internet, l'abonné continuera à payer Internet

La justice est aveugle 89
Les députés l'ont décidé : ils ont rejeté l'amende. Mieux, un abonné suspendu d'internet pour avoir mal sécurisé sa ligne devra continuer à payer son abonnement internet. Albanel a expliqué qu'il était hors de question que les FAI souffrent d'une la sanction qui ne concerne que la Hadopi et l'abonné. Le député Lionel Tardy a sa petite explication : dans le cas contraire, les FAI auraient été en droit de se retourner auprès de l'État pour compenser cette perte sèche...

De fait, le dessinateur Snut résume en ces traits la situation ubuesque :
 
albanel suspension HADOPI sanction FAI

Par Marc Rees Publiée le 09/05/2009 à 00:46
Publicité