Finance : IBM génère un bénéfice de 2,3 milliards de dollars

Mais l'oracle vous a volé votre soleil 36
Alors que Google, toujours très en forme financièrement, a tout de même annoncé pour la première fois de son histoire une (légère) baisse de son chiffre d'affaires et de son effectif au premier trimestre 2009, le géant IBM résiste-t-il lui aussi à la crise ? Avec un chiffre d'affaires de 21,7 milliards de dollars (-11,4 %) et surtout un bénéfice de 2,3 milliards de dollars (-1 %), il n'y a pas péril en la demeure. Sa marge brute a d'ailleurs grimpé de 1,9 point sur la période, pour atteindre 43,4 %, tandis que sa marge nette a pris 1,1 point supplémentaire (10,6 %).

IBM Nautilus Supercomputer 4 WarsawL'évolution de l'euro par rapport au dollar (ou l'inverse) au cours des douze derniers mois serait l'une des principales causes de la baisse de son chiffre d'affaires selon IBM. En effet, ses revenus ont chuté de 18 % dans la région Europe, Proche-Orient et Afrique (7,2 milliards de dollars). En dollar constant, cette baisse n'est que de 3 %. Les deux autres grandes zones d'IBM sont ainsi moins touchées par ces problèmes de valeur monétaire, l'Amérique générant 9,3 milliards de dollars (-7 % ; -3 % en dollar constant), et l'Asie-Pacifique 4,8 milliards de dollars (-6 % ; -3 % en dollar constant).

Selon IBM, ses secteurs Logiciels et Services ont été moyennement impactés au cours de ce premier trimestre, avec des baisses de 6,3 et 10 % respectivement, soit 4,54 et 8,75 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Son secteur Systèmes et Technologie a par contre fondu au soleil, accusant une chute de 23,5 %, pour 3,3 milliards de dollars de revenus.

Concernant ses dépenses en Recherche et Développement, secteur oh combien crucial pour une entreprise comme IBM, elles ont elles aussi légèrement diminué (de 5,7 %), passant de 1,569 milliard de dollars à 1,480 milliard de dollars.
Par Nil Sanyas Publiée le 21/04/2009 à 11:16 - Source : IBM
Publicité